24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Journée mondiale contre l’hépatite, le 28 juillet 2014

La Journée mondiale contre l’hépatite se déroulera le 28 juillet afin de sensibiliser au problème de l’hépatite virale et aux maladies qu’elle provoque. L’hépatite affecte des millions de personnes dans le monde et tue près de 1,4 millions de personnes chaque année. 

La date du 28 juillet a été retenue pour la Journée mondiale contre l’hépatite car c’est la date de naissance du professeur Baruch Samuel Blumberg, Prix Nobel et découvreur du virus de l’hépatite B.

L’OMS rappelle que cette Journée mondiale contre l’hépatite est aussi l’occasion de se concentrer sur des mesures particulières, telles que: éle renforcement de la prévention, du dépistage et de la lutte contre l’hépatite virale et les maladies connexes; le développement de la couverture par le vaccin contre l’hépatite B et son intégration dans les programmes de vaccination nationaux; la coordination d’une action mondiale contre l’hépatite virale. »

Un  “tueur silencieux”

L’hépatite est une inflammation du foie, causée le plus souvent par une infection virale. Il existe cinq types de virus de l’hépatite (désignés par les lettres A, B, C, D et E). Toutes peuvent provoquer des infections et inflammations aiguës et chroniques du foie susceptibles d’entraîner une cirrhose ou un cancer.

À elles deux, les formes d’hépatite B et C font peser un lourd fardeau sur la Région européenne de l’OMS, puisque selon les estimations, 13,3 millions de personnes vivraient avec l’hépatite B chronique et 15 millions avec l’hépatite C.

« La plupart d’entre elles ne savent pas qu’elles sont infectées et continuent à transporter le virus. Elles courent donc un risque élevé de contracter une grave maladie chronique du foie et peuvent, sans le savoir, transmettre ce virus à d’autres personnes. Pour combattre l’hépatite virale, il faudrait avant tout s’efforcer de sensibiliser davantage à cette maladie et d’empêcher qu’elle continue à se propager, notamment en promouvant la vaccination, la sexualité sans risque et des pratiques d’injection sûres », souligne l’OMS.

L’OMS vient de publier en avril dernier de nouvelles recommandations sur le traitement de l’hépatite C. Lors de la dernière Assemblée mondiale de la Santé, qui a eu lieu en mai, les délégués des 194 États Membres ont adopté une résolution en vue d’améliorer la prévention, le diagnostic et le traitement de l’hépatite virale.

Consulter le site dédié de la journée mondiale contre l’hépatite

Rendez-vous sur Hellocoton !

25 juillet 2014