24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Journée européenne de la Santé Bucco-Dentaire, le 12 septembre 2013

A l’occasion de la Journée européenne de la Santé bucco-dentaire qui se déroule  le 12 septembre, l’Union Française pour la Santé Bucco-Dentaire (UFSBD) rappelle que l’école est le lieu stratégique pour sensibiliser nos enfants.

La DREES dévoilait en juillet une note exposant les inégalités de santé bucco-dentaire dès le plus jeune âge. Les enfants de cadres sont indemnes de carie pour 67% d’entre eux, tandis que les enfants d’ouvriers ne sont que 50% à ne pas souffrir de la maladie carieuse. Cette distinction socio-économique se reflète également dans la fréquence des visites chez le chirurgien-dentiste et les actes prodigués, préventifs pour les uns, et de soins pour les autres.

L’école pour réduire les inégalités de santé

« L’école est le meilleur terrain pour remédier aux inégalités d’accès à la santé et de connaissance des règles de santé et d’hygiène bucco-dentaire qui permettent de protéger les organes que sont les dents des maladies, particulièrement des caries », estime l’UFSBD.

Convaincus du bénéfice en santé publique que peut apporter l’apprentissage à l’école, les programmes gouvernementaux et initiatives du secteur privé encouragent les bons comportements à adopter, et les visites chez le chirurgien-dentiste. Pierre angulaire de la politique de prévention infantile, le programme M’T Dents né en 2007 propose depuis six ans aux enfants de 6, 9, 12, 15 et 18 ans un examen bucco-dentaire intégralement pris en charge par l’Assurance maladie.

Si l’assiduité des enfants de 6 à 12 ans à cette consultation est satisfaisante, en grande partie grâce à l’intervention des chirurgiens-dentistes directement dans les écoles sur mandat de la CNAM (250 000 enfants sensibilisés en 2011/2012), la prévention auprès des adolescents est encore perfectible, tandis que la prévention pour la petite enfance est insuffisante », note l’ UFSBD.

Bien avant le programme M’T Dents, les industriels de l’hygiène bucco-dentaire ont mis en place, sur les recommandations des experts de l’UFSBD des programmes de sensibilisation à destination des enfants. Que ce soit avec la mascotte Signaline, ou grâce au Dr Quenottes, deux kits pédagogiques créés avec l’UFSBD, ce sont près d’un million d’enfants qui sont sensibilisés en cycle primaire chaque année.

Source : UFSBD

Rendez-vous sur Hellocoton !

11 septembre 2013