© RTLLe chanteur, âgé de 66 ans, a été admis en urgence le 7 décembre à l’hôpital Cedars-Sinai de Los Angeles pour une infection consécutive à une opération en France d’une hernie discale. Il est sorti  du coma artificiel dans lequel il avait été plongé pour atténuer sa souffrance et faciliter son traitement.

Deux questions se posent encore, au delà des polémiques soulevées notamment entre son producteur et le chirurgien qui l’a opéré.

Première question : qu’est-ce qu’une hernie discale ?

Johnny : les deux questions que l’on se poseC’est une saillie d’un disque intervertébral qui vient comprimer le nerf sciatique. Le disque est un « coussin » situé entre chaque vertèbre pour amortir les chocs et permettre les mouvements de la colonne vertébrale. Celui-ci peut s’abimer (on parle alors de  discopathie) soit avec le temps, soit à la suite de micro-traumatismes répétés.

Les  douleurs : elles partent du bas du dos pour aller dans la fesse, la jambe et le pied. Ces douleurs peuvent s’accompagner de fourmillements, et de baisse de la sensibilité dans la même jambe où réside la douleur. Très fréquemment, ces douleurs proviennent de lombalgies anciennes associées. Les radiographies simples du rachis lombaire ne montrent que la présence d’arthrose ou de pincement discal et ne sont pas suffisantes aux diagnostics de hernie discale. C’est le scanner lombaire ou L’IRM lombaire qui détecte la présence d’une hernie discale, son volume et sa localisation.

Les médicaments : Ils combinent les anti-inflammatoires et anti-douleurs pendant 20 jours avec du repos au lit en phase de douleur aiguë. Des infiltrations sont proposées par les rhumatologues en cas de résistance au traitement médical.

La chirurgie: l’opération relève de la microchirurgie et consiste en l’ablation de la hernie discale et la mise en plaçe d’un coussinet entre les deux vertèbres afin de soulager le disque tassé. L’intervention est réalisée sous anesthésie régionale et dure environ 25 minutes. Il n’y a pas de rééducation après l’intervention et, dans la plupart des cas, le patient retourne à son domicile après 48 heures d’hospitalisation. Evidemment, les trajets en avion -comme de fut le cas pour Johnny Halliday, sont fortement déconseillés : la position assise est à éviter dans la mesure du possible.

Deuxième question : qu’est-ce qu’une infection nosocomiale ?

C’est une infection qui se contracte à l’hôpital : le Conseil supérieur d’hygiène publique précise : « une infection est dite nosocomiale si elle était absente à l’admission à l’hôpital. Ce critère est applicable à toutes les infections. Lorsque la situation précise à l’admission n’est pas connue, un délai d’au moins 48 heures après l’admission est communément accepté pour séparer une infection d’acquisition communautaire d’une infection nosocomiale.

Pour les infections de plaie opératoire, on considère comme nosocomiales les infections survenues dans les 30 jours suivant l’intervention, ou – s’il y a mise en place d’une prothèse ou d’un implant – dans l’année qui suit l’intervention. » Les infections nosocomiales sont reconnues comme des problèmes majeurs de santé publique en raison leur fréquence, leur coût et de leur gravité. Le risque de contracter une infection à l’hôpital est de 7% c’est à dire que sur 100 personnes hospitalisées, ce qui est considérable. Ce chiffre varie en fonction du service : il peut en effet atteindre 30% dans un service de réanimation. A l’origine de ces infections, le manque de pratiques d’hygiène, (le lavage des mains, est un vrai problème chez les personnels hospitaliers…).

 www.cclinparisnord.org/ et www.hopital-dcss.org/

Rendez-vous sur Hellocoton !

A Lire également

Prise en charge de la douleur: un nouveau programm... La prise en charge de la douleur constitue un véritable enjeu de santé publique. Conformément aux recommandations du haut conseil de la santé publique...
Quels rapports entretiennent les femmes avec leurs... Plus de 4 femmes sur 10 ont des problèmes de jambes liés à des troubles veineux, faisant de la maladie veineuse chronique une pathologie largement rép...
Médicaments : une campagne d’information sur « les... Cancer, infarctus, vaccination, greffe, douleur… Les Entreprises du Médicament (Leem) ont lancé depuis fin octobre une campagne d’information montrant...
Douleur : un site pour tout savoir Le site de l’Institut UPSA de la Douleur est un site d’information qui a pour objectif d’améliorer la prise en charge de la douleur et de communiquer ...
Qu’est-ce que l’assistance médicale à domicile ?... L’assistance médicale à domicile regroupe l’ensemble des prestations qui permettent aux patients de suivre leur traitement à domicile, dans leur propr...
Dentiste : une campagne pour ne plus avoir peur ! Encore un Français sur deux redoute d’aller consulter son chirurgien-dentiste, dont la moitié par crainte de la douleur (1). Air Liquide Santé France,...
Cancer, diabète et douleur : un nouvel « Espace In... Un nouvel « Espace Info Santé » dédié au cancer, au diabète et à la douleur a été inauguré le mardi 19 mai 2015 au Centre Hospitalier Lyon-Sud. Cette ...
Migraine: les femmes plus sensibles à la douleur ?... Selon une étude américaine réalisée par des chercheurs de Harvard, et relayée mardi par Le Figaro, les femmes seraient plus sensibles à la douleur que...
Comment soulager la douleur liée à un aphte ? Toutes les mamans connaissent le Dologel pour soulager les poussées dentaires de bébé. Mais connaissez-vous Doloaphte  ou le filmogel Apthes ? Ces...
«Toisons-nous» : une campagne pour sensibiliser su... La perte de taille est un signal d’alerte simple pour dépister une ostéoporose. A l’occasion de la Journée Mondiale de l’Ostéoporose le 20 octobre pro...
La maladie veineuse chronique ou l’insuffisance ve... La maladie veineuse chronique, également appelée insuffisance veineuse, est une maladie douloureuse qui affecte quelque 18 millions de Français, soit ...
Bébé : fini les fesses irritées ! Les rougeurs du siège sont liées à une irritation de la peau du siège du nourrisson. En version moins poétique, votre bébé a les fesses irritées…  ...
Migraine : « Pas ce soir, chéri … » … J’ai ma migraine »… C’est la rengaine la plus citée pour ironiser sur cette pathologie mal cernée donc difficile à soigner. La migraine est une form...
Douleurs, trous de mémoire : les jeunes adultes pr... Ressentir des difficultés à accomplir certains actes de la vie quotidienne n’est pas réservé aux personnes âgées ou  handicapées. Une récente étude d...
Douleur : 71% des seniors pensent qu’il est normal... Comment les seniors vivent-ils leur douleur ? Une enquête CSA Research* pour Sanofi révèle que la douleur touche la quasi-totalité des seniors et fait...
La perception du temps modifie l’intensité de la d... Plus le temps paraît long, plus une douleur semble intense. C’est ce que viennent de montrer des chercheurs de l’Inserm en soumettant des volontaires ...