24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

James Bond ou l’espion qui buvait trop !

Une étude publiée dans la très sérieuse revue médicale British Medical Journal révèle que l’agent 007 serait en fait un alcoolique.

Pour s’amuser, trois médecins britanniques ont recensé, tout au long des 14 romans de Ian Fleming, la consommation d’alcool de James Bond. Résultats : l’agent au service secret de sa Majesté engloutirait près de 736 grammes d’alcool par semaine, soit l’équivalent d’une bouteille et demie de vin par jour.

Selon les échelles de l’Organisation mondiale de la Santé, la consommation de James Bond est ainsi bien  supérieure à 420 grammes, limite au-delà de laquelle la consommation est jugée nocive.

Conclusions des médecins: une telle consommation d’alcool transposée dans la réalité aurait probablement déjà rendu James Bond impuissant et le ferait souffrir de maladies du foie. Ajoutez le stress, son espérance de vie ne dépasserait pas 56 ans !

Rendez-vous sur Hellocoton !

14 décembre 2013