L’insuffisance cardiaque est une maladie chronique grave avec des réhospitalisations fréquentes. Certaines peuvent être évitées à condition « d’éduquer » les patients avant et après leur hospitalisation. Un système innovant, importé du Canada, a été mis en place en Basse-Normandie et au CHU de Caen : le SCAD.

Objectif : éviter une réhospitalisation

En France, entre 500 000 et 1 000 000 de personnes souffrent d’insuffisance cardiaque et 120 000 nouveaux cas sont diagnostiqués tous les ans. L’insuffisance cardiaque chronique est une maladie grave touchant essentiellement des patients âgés, à l’origine de 32 000 décès par an. Les épisodes d’insuffisance cardiaque aiguë nécessitent le plus souvent une hospitalisation en urgence, et s’accompagnent d’une mortalité importante, d’un taux de réhospitalisation élevé et d’une altération sensible de la qualité de vie du patient.

Un patient hospitalisé pour insuffisance cardiaque aiguë sera de nouveau hospitalisé dans l’année dans 43% des cas. Plus de la moitié de ces réhospitalisations pourraient être évitées par une meilleure éducation des patients à la gestion de leur maladie. C’est tout l’objectif du SCAD.

Qu’est-ce que le SCAD ?

Avec l’accord des patients, un dispositif de télémédecine de Suivi Clinique A Domicile (SCAD) est installé chez eux pour une durée de 3 mois. Ce dispositif permet un échange entre infirmière et patient à distance au moyen d’un terminal dédié à écran tactile permettant la saisie et la lecture d’informations médicales : paramètres de suivi relatifs à l’état de santé (poids, oedème, dyspnée [essoufflement], toux, tension artérielle…), conseils et informations adaptés en matière de règles hygiéno-diététiques et de respect du traitement.

En fonction des indications données par les patients, des messages leur sont adressés, générés automatiquement par un algorithme de suivi. Ce dernier a été élaboré par une équipe médicale du CHU de Caen (Dr Annette Belin, Dr Rémi Sabatier) et paramédicale bas-normande en collaboration avec l’équipe canadienne de NewIT Santé qui a développé le dispositif. Le terminal autorise en outre une communication directe par téléphone ou e-mail entre l’infirmière, le patient et le médecin traitant. « Ce système permet une éducation thérapeutique prolongée de l’insuffisant cardiaque souvent âgé. C’est un service de surveillance offert aux médecins traitants dont l’objectif est que le patient l’appelle suffisamment tôt pour éviter une réhospitalisation » insiste le Dr Annette Belin.

Succès du SCAD

Le SCAD a été développé dans plusieurs hôpitaux : CHU de Caen, Cherbourg, Flers, St Lô, Alençon, Hôpital Côte Fleurie, et Centre William Harvey. La pertinence de ce type de prise en charge est évaluée par une étude randomisée, SEDIC (suivi éducatif à domicile de l’insuffisant cardiaque) dont le CHU est promoteur.
Au 30 avril 2010, 495 patients insuffisants cardiaques ont ainsi été éduqués en Basse-Normandie, 112 équipés du SCAD dont 52 au CHU de Caen. Le SCAD sera dans l’avenir élargi à d’autres populations de patients.

Source : CHU Caen

Rendez-vous sur Hellocoton !

A Lire également

Hémangiome infantile : un premier traitement autor... Les Laboratoires Pierre Fabre Dermatologie ont obtenu auprès de la Commission Européenne l’autorisation de mise sur le marché pour Hemangiol® (propran...
Cancer: le « pourquoi du comment » expliqué en vid... A l’occasion de la journée mondiale du cancer, le 4 février 2012, l’Institut Curie lance « Chez Marie », une (première) série de vidéos pour expliquer...
Hôpital : les urgentistes en grève le 7 septembre... Samu-Urgences de France annonce avoir déposé un préavis de grève pour le 7 septembre afin de participer à la journée nationale de mobilisation contre ...
Psychiatrie : vers une réforme des soins sans cons... Roselyne Bachelot, la ministre de la santé, a présenté mercredi 5 mai en conseil des ministres, un projet de loi relatif aux droits et à la protection...
Vers un nouveau traitement pour le cancer du poumo... Le laboratoire pharmaceutique suisse Novartis a annoncé vendredi que son composé expérimental LDK378 a reçu la désignation de traitement novateur ou B...
Cancer du sein: une vie intime détériorée pour plu... A l'Institut Curie, une étude menée par les psycho-oncologues a permis d’identifier les  retentissements du cancer du sein sur la vie intime des femme...
Hôpital ou clinique ? ComparHospit, un nouveau ser... « Quels sont les établissements de santé proches de chez moi les plus adaptés pour soigner mon problème de santé ? »  ComparHospit est un nouveau serv...
Touchers intimes sur patients endormis : un rappor... La ministre de la Santé, Marisol Touraine, a annoncé le lancement d'une enquête afin de mettre un terme aux touchers vaginaux et rectaux sans consente...
Complémentaire santé : zoom sur les services d&rsq... Avec la compétitivité et la forte concurrence du secteur, les complémentaires santé offrent de plus en plus de services annexes . C'est le cas des ser...
Expo « Parkinson créativité dopamine » : rencontre... Le musée grenoblois des Sciences médicales propose du 1er mars au 6 mai 2010 «Parkinson, créativité, dopamine», une exposition originale qui rassemble...
Ostéoporose : quels sont les facteurs de risque ? Dans le monde, on enregistre une fracture due à l'ostéoporose toutes les 20 secondes ! Trop de femmes encore ne se sentent pas concernées par l'ostéop...
Hôpitaux : la HAS dénonce la maltraitance « ordina... La Haute Autorité de Santé (HAS) publie un rapport sur « la maltraitance ordinaire » ressentie au sein des établissements de santé à la fois par les u...
Hôpital, maisons de retraite… Où meurt-on en... Selon une étude de l'Ined publiée dans Population qui analyse «La fin de vie en France», la mort survient à des âges de plus en plus élevés et souvent...
Gencives : l’importance d’en prendre soin Gencives rouges, irritées, avec sensation de douleur… Les maladies des gencives sont en augmentation. D’où l’importance des gestes de prévention, simp...
Une personne âgée consomme en moyenne sept molécul... Selon le rapport relatif à la politique du médicament en établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD), les plus de 65 ans repr...
Cancer du rein : tuer les tumeurs par le froid Le cancer du rein touche 10 000 personnes chaque année. Près de 60% de ces tumeurs sont diagnostiquées à un stade précoce, leur tumeur mesure le plus ...