Selon le baromètre LIR/Ifop¹ de l’innovation thérapeutique en France. Pour 63% des personnes interrogées, l’innovation thérapeutique évoque la mise au point de traitements mieux adaptés à la vie quotidienne. Néanmoins, plus de 2 Français sur 3 s’estiment mal informés et seuls 14% estiment que l’industrie pharmaceutique est à l’origine de l’innovation thérapeutique.

– pour 63% des personnes interrogées, l’innovation thérapeutique évoque la mise au point de traitements mieux adaptés à la vie quotidienne
– pour 58%, il s’agit de l’émergence de nouveaux médicaments
– pour 46%, l’innovation thérapeutique consiste en l’amélioration des techniques chirurgicales.
– par ailleurs, 69% des Français se disent mal informés au sujet de ces avancées

La création d’innovation thérapeutique semble partagée entre plusieurs acteurs qui se complètent. En effet :

– 35% des sondés estiment que les organismes publics de recherche comme l’Inserm, le CNRS et l’INRA sont à l’origine de l’innovation thérapeutique en France
– 29% citent la collaboration publique/privée entre chercheurs
– Seules 14% des personnes interrogées mentionnent les industriels de la recherche pharmaceutique.

« La perception des Français sur la contribution des différents acteurs publics/privés dans l’innovation thérapeutique n’est pas tout à fait le reflet de la réalité. Le budget de recherche et de développement des entreprises du LIR en France représente environ 750 millions d’euros, ce qui équivaut au budget de recherche et développement de l’Inserm. 70% des essais cliniques sont conduits en France par les entreprises du LIR. Enfin, elles sont fortement engagées dans des partenariats de recherche public/privé au travers de leurs essais cliniques, de contrats particuliers notamment avec les hôpitaux universitaires qui ont pour objectif justement de favoriser l’innovation thérapeutique » affirme Denis Hello, président d’Abbott France et vice-président du LIR.

Une perception positive des résultats de l’innovation thérapeutique en oncologie

Près de 3 Français sur 4 considèrent que les cancers sont les maladies pour lesquelles l’innovation thérapeutique a été la plus forte ces vingt dernières années, suivis du sida (50%) et des maladies cardiovasculaires (34%).

95% estiment que l’innovation thérapeutique a contribué à accroître les chances de survie après un cancer, une majorité (53%) répondant même qu’elle l’a « beaucoup » permis.

Parmi les cancers ayant bénéficié le plus de l’innovation thérapeutique ces vingt dernières années :
– 84% mettent en tête le cancer du sein
– 35% le cancer de la prostate
– 27% le col de l’utérus
– 23% le cancer du côlon.

« Il apparaît que les cancers au sujet desquels les Français jugent que les effets ont été significatifs sont à la fois ceux parmi les plus fréquents  comme le sein et la  prostate et ceux ayant fait l’objet des plus importantes campagnes de prévention et de dépistage » affirme Damien Philippot.

Pour les dix années à venir, les maladies où les progrès sont envisagés sont à 54% les cancers et à 52% la maladie d’Alzheimer. Les Français indiquent qu’ils souhaitent que la recherche en oncologie se concentre autour des cancers de l’enfant (40%), des tumeurs du cerveau (35%), des leucémies (30%) et du cancer du poumon (29%). En ce qui concerne les améliorations possibles de l’innovation thérapeutique en oncologie, 65% des personnes interrogées font état d’un souhait très clair en faveur d’une augmentation des chances de guérison devant la possibilité de mieux vivre au quotidien (19%) et la prolongation de la vie ou encore une meilleure prise en charge de la douleur, deux avancées marginalement citées (8% chacune).

Plus de 2 Français sur 3 estiment être mal informés sur l’innovation thérapeutique

Les résultats du baromètre LIR/Ifop 2012 révèlent que 69% des Français se sentent mal informés sur l’innovation thérapeutique dont 10% « très mal ». Parmi les différents acteurs publics et privés, 29% des sondés estiment légitime que les organismes publics tels que la CNAM puissent jouer ce rôle d’informateur, 25% les médias et 23% les médecins généralistes.

Source : LIR

Le LIR, le Think Tank qui rassemble 16 filiales des entreprises internationales de recherche,  Abbott, Astrazeneca, Bayer Santé, Boehringer Ingelheim, Bristol-Myers Squibb, GlaxoSmithKline, Janssen, Lilly France, Lundbeck, Merck Sante, MSD, Novartis, Novo Nordisk, Pfizer, Roche, Takeda).

[1] Etude réalisée par l’Ifop pour le LIR auprès de 1013 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, par questionnaire auto-administré en ligne – Du 29 au 31 octobre 2012.

Rendez-vous sur Hellocoton !

A Lire également

Les pharmaciens d’officine broient du noir Les officines de l'Hexagone ont de plus en plus de difficultés de trésorerie. Raisons ? La baisse des prix des médicaments, le recul des volumes et la...
Grippe : les médicaments contre la fièvre contribu... Selon une étude canadienne, la prise de médicaments comme l'aspirine, le paracétamol ou l'ibuprofène, participeraient à propager les virus de la gripp...
Médicament : une nouvelle campagne pour changer le... Une nouvelle campagne nationale d’information sur les médicaments génériques a été lancée ce mardi par la ministre de la Santé, Marisol Touraine. D’un...
Certaines allergies médicamenteuses sont des réact... Une équipe de l’Inserm vient de montrer que les réactions allergiques d'origine médicamenteuse (liées à la consommation de médicaments) sont en fait p...
Mal des transports : certains médicaments ne sont ... Face au risque d’abus et d’usage détourné, principalement chez des adolescents ou des jeunes adultes, de certains médicaments indiqués dans « la préve...
Participation d’un enfant à un essai cliniqu... Le Leem (Les Entreprises du Médicaments) propose sur son site internet une brochure destinée aux parents qui fait le point sur la participation d'un e...
Médicaments : 41% des Français considèrent que les... Selon un sondage* Mediaprism publié par 60 Millions de consommateurs dans son dernier hors-série, 41% des Français estiment que les médecins prescrive...
Homéopathie: 36% des Français utilisent régulièrem... Selon une enquête d'opinion réalisée par l'institut Ipsos pour le laboratoire Boiron, 36% des Français déclarent utiliser "de temps en temps" ou "très...
Les médicaments aux extraits de Ginkgo biloba peu ... Lors de sa séance du 3 novembre 2011, la Commission d’Autorisation de mise sur le marché (AMM) de l'Affsaps a conclu que le rapport bénéfice / risque ...
Retraits et rappel de lots de médicaments: les pha... A partir du 3 novembre 2011, l’Afssaps et le Conseil national de Ordre des pharmaciens (CNOP) vont mettre en place un système d'information plus perfo...
Prix des médicaments : par qui sont-ils fixés et c... Voici 5 clips vidéo pour comprendre comment sont fixés les prix des médicaments en France. Qui fixe le prix des médicaments et comment sont-ils dé...
Près d’un million de produits de santé illic... La France vient de participer à l’opération internationale « PANGEA IX » coordonnée par Interpol et  l’Organisation Mondiale des Douanes (OMD) et dest...
Médicaments génériques : « une grande campagne de ... Alors qu'un récent sondage PHR/IFOP* montre notamment que 31% des Français jugent les médicaments génériques moins efficaces que les princeps (forme o...
Les personnes âgées prennent trop de médicaments... Le quotidien Libération révèle les résultats d'une étude menée par l'hôpital parisien Georges Pompidou qui montre que 90 % des plus de 80 ans consomme...
Rhume: prudence avec les médicaments pour le nez b... Depuis le 1er janvier 2011, 15 cas graves d’effets indésirables cardiovasculaires (à type d’hypertension artérielle, crise d’angor) ou neurologiques (...
Vente de médicaments sur Internet : les Français e... Selon une enquête Harris Interactive (*) pour le site 1001Pharmacies.com, 44% des Français seraient prêts à acheter des médicaments sur Internet. ...