24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Infarctus du myocarde : les cardiologues se mobilisent

L’ensemble des acteurs de la cardiologie française se mobilise au travers d’une campagne, « Infarctus : une question de vie », qui est lancée ce 12 janvier 2011. Objectif :  permettre de sensibiliser le grand public aux facteurs de risque à éviter, aux bons réflexes à adopter lors des signes annonciateurs de l’infarctus et à la prise en charge de cette pathologie non seulement en phase aiguë mais aussi après l’événement afin de prévenir les risques de récidives.

Si le terme « infarctus” est une notion connue des Français comme le confirme une récente enquête d’opinion Ipsos-AstraZeneca (novembre 2010), les facteurs de risque qui lui sont associés sont bien souvent sous-estimés, les gestes à adopter en cas de crise parfois hésitants voire inappropriés.

Vingt millions de personnes en France seraient à risque de maladies cardiovasculaires (dont l’infarctus du myocarde) ; et environ 100 000 nouveaux cas d’infarctus surviennent chaque année.1,2 Après un premier infarctus, nombreuses sont les personnes qui continuent à fumer et/ou ne changent pas leurs habitudes alimentaires. Et pourtant, près d’1 patient sur 7 pris en charge pour un infarctus décède dans l’année qui suit.

Infarctus : un manque d’information des Français confirmé par les médecins
L’image spontanée de l’infarctus se cristallise sur sa phase aiguë, c’est-à-dire la crise cardiaque (53%). Et pourtant, ils sont moins d’1 Français sur 2 à identifier la douleur dans la poitrine comme un signe d’alerte. Ils ignorent également une fois sur deux qu’une douleur digestive peut être annonciatrice d’un infarctus. Seuls 30 % d’entre eux citent spontanément le 15 (SAMU) comme premier recours alors qu’il s’agit du premier réflexe à adopter. Les médecins confirment ce manque d’information, en particulier concernant la prise en charge de l’infarctus une fois l’accident survenu.

Une campagne pour interpeller : « Et vous, vous en êtes où côté coeur ? »
Une campagne d’information et de sensibilisation du grand public sur l’infarctus sera lancée début janvier 2011 à la fois « on et off-line” avec diffusion de spots radio et TV respectivement en janvier et mars 2011 et des documents d’information sur la maladie et ses récidives

Plus d’informations : http://www.infarctus-info.org

Rendez-vous sur Hellocoton !

12 janvier 2011