24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Infarctus chez la femme : des symptômes encore trop méconnus

A l’occasion de la Journée mondiale du cœur, la Fédération Française de Cardiologie dévoile une campagne qui alerte les femmes sur des symptômes pouvant révéler un infarctus. Souvent méconnus, ils sont différents de ceux ressentis par les hommes…

En adoptant le même style de vie que les hommes depuis une trentaine d’années, les femmes ont également acquis les mêmes mauvaises habitudes d’hygiène de vie : tabagisme, stress, sédentarité, alimentation déséquilibrée alimentaires et plus récemment alcool… On constate ainsi une progression alarmante du nombre d’hospitalisations pour un infarctus chez les femmes jeunes : + 4,8 % par an entre 2009 et 2013 pour les 45-54 ans…2 Progression qui se renforce, car elle était de 3 % par an entre 2002 et 2008 sur la même tranche d’âge.

le site de la Fédération Française de Cardiologie.

Le site de la Fédération Française de Cardiologie.

Des symptômes encore trop méconnus
Près de la moitié des femmes de moins de 60 ans victimes d’un infarctus du myocarde n’ont pas ressenti les symptômes classiques chez les hommes, douleur dans la poitrine irradiant le bras gauche et la mâchoire. Les femmes doivent s’alerter face à 3 signes atypiques : la sensation d’épuisement, l’essoufflement à l’effort et les nausées. 
Une attention particulière est nécessaire de la part des jeunes femmes  présentant au moins un facteur de risque cardiovasculaire : tabac, stress, sédentarité, hypertension artérielle, cholestérol, diabète, etc.

 Une vidéo pour alerter sur les signes de l’infarctus chez la femme
La Fédération Française de Cardiologie lance une campagne de sensibilisation #CastingDeFemmes, afin d’améliorer le diagnostic et la prise en charge de l’infarctus chez les femmes. Pour interpeller le grand public, un film capte le désarroi de comédiennes face à leur incapacité à jouer les symptômes d’un infarctus lors d’un casting pas comme les autres. Le film sera dans un premier temps diffusé exclusivement sur les réseaux sociaux.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de la Fédération Française de Cardiologie.

Rendez-vous sur Hellocoton !

22 septembre 2016