Le CHU-Hôpitaux de Rouen a développé une technique innovante dans le traitement de l’incontinence urinaire masculine : les bandelettes sous-uréthérales Trans Obstrator Male Sling (TOMS).

Cette prothèse placée de part et d’autre du bassin exerce une action dynamique de soutien canalaire et de compression statique. Beaucoup mieux tolérées que les précédentes techniques, ces bandelettes affichent un taux de réussite de 55 %.

L’incontinence urinaire chez l’homme

L’incontinence urinaire chez l’homme est le plus souvent une conséquence de la chirurgie pour cancer de la prostate. Son incidence a augmenté avec le nombre de prostatectomies totales réalisées dans le cadre du traitement curatif de ces cancers.

Les formes les plus fréquentes sont des fuites mineures ou modérées entraînant la nécessité de porter 1 à 4 garnitures par jour et une altération significative de la qualité de vie. C’est pour ces patients que la bandelette TOMS a été développée, afin d’apporter un traitement mini-invasif.

La bandelette sous-uréthrale, qu’est-ce que c’est ?

La bandelette sous-uréthrale est un dispositif exerçant une action dynamique de soutien canalaire restaurant l’excès de mobilité post-opératoire, et exerçant aussi un certain degré de compression statique. Son coût (moins élevé que celui d’un sphincter artificiel et le fait de pouvoir conserver une miction « physiologique » sans avoir recours à un élément mécanique, ont incité au développement de techniques de première génération apparues dans les années 90, mais les biomatériaux étaient mal tolérés (douleur, infections, érosions uréthrales).

La bandelette TOMS est une nouvelle génération qui a bénéficié des travaux réalisés dans l’incontinence urinaire féminine depuis plusieurs années au sein du service d’urologie. Le dispositif est une prothèse composée d’un corps central rectangulaire constitué de polypropylène à larges mailles, prolongée de bras latéraux afin de les faire passer à travers un orifice du bassin osseux (le canal obturateur) grâce à une aiguille spécialement développée pour l’homme.

Développement et résultats

Les dissections initiales ont eu lieu au laboratoire d’anatomie, puis une étude multicentrique française, dont le CHU-Hôpitaux de Rouen était l’investigateur principal, a été mise en place avec le partenariat d’une PME française. L’étude initiée en 2006 a montré une très bonne tolérance et une sécurité du dispositif. Le taux de continence est aujourd’hui de 55% de malades complètement guéris et 75 % de malades très améliorés (0 à 1 seule garniture).

Source : CHU Rouen

Rendez-vous sur Hellocoton !

A Lire également

Hôpital : des patients identifiés par biométrie po... La CNIL a autorisé le Centre Oscar Lambret, Centre Régional de Lutte Contre le Cancer du Nord-Pas-de-Calais, à expérimenter un dispositif biométrique ...
Messieurs, gare aux accidents de braguette ! La braguette, le pire ennemi de l'homme ? C'est en tout cas le constat d'une étude publiée dans le British Journal of Urology et menée par un chercheu...
Le CHR d’Orléans, 4ème hôpital le plus sûr d... Au « Palmarès exclusif » des hôpitaux français les plus sûrs établi le 8 décembre 2009 par le magazine L'Express, le centre hospitalier régional d'Orl...
Retrait du marché de POWERtabs, un complément alim... La Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF) alerte les consommateurs sur les risques pour la ...
Maladie de Parkinson: diminuer les effets secondai... Des chercheurs de Bordeaux associant l'Inserm et le CNRS viennent de découvrir qu'il est possible de diminuer les effets secondaires liés au traitemen...
Autisme : un traitement diurétique montre son effi... Des chercheurs français viennent de valider le succès d'un traitement diurétique testé chez des enfants autistes en 2012. La communauté scientifiqu...
Faut-il continuer à prendre des statines ? Un taux élevé de cholestérol est un des facteurs de risque des accidents cardiovasculaires, au même titre que le diabète, le tabagisme, une tension tr...
VIH : 20 stars américaines dans une même pub ; c’e... Plus de 20 stars américaines se sont réunies dans une publicité et dévoilent ce qu’elles achètent avec 40 cents: un œuf, un timbre, un chewing-gum…. M...
Mal de dos : ne tardez pas à consulter ! Trop souvent banalisé, le mal de dos lorsqu’il dure depuis plus de 3 mois, peut fortement retentir sur le quotidien des personnes qui en souffrent. « ...
Prostate : l’AFU organise un chat Facebook pour in... À l’occasion de la 13ème Journée Européenne de la Prostate (le 20 septembre prochain), l’Association Française d’Urologie lance un chat Facebook dédié...
Vers un nouveau traitement pour le cancer du poumo... Le laboratoire pharmaceutique suisse Novartis a annoncé vendredi que son composé expérimental LDK378 a reçu la désignation de traitement novateur ou B...
11,3 millions de personnes hospitalisées en court ... Selon une étude publiée par la Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (DREES), 11,3 millions de personnes, soit 19...
Dépassements d’honoraires à l’hôpital : 68,7... Selon une enquête réalisée par le collectif interassociatif sur la santé (CISS) et 60 Millions de consommateurs, près de 68,7 millions d’euros de dépa...
Mireille Darc et Alain Delon de nouveau en couple ... Alain Delon et Mireille Darc lancent la 14e édition de l’opération + de Vie, aux côtés de Bernadette Chirac, en faveur des personnes âgées hospitalisé...
Nouveau traitement de l’incontinence urinair... Le CHU-Hôpitaux de Rouen a développé une technique innovante dans le traitement de l’incontinence urinaire masculine : les bandelettes sous-uréthérale...
Urgences : 67 services seraient « menacés de dispa...  Le Figaro vient de publier une liste de 67 services d'urgences qui seraient menacés de disparition. Le quotidien indique qu'un rapport remis à la min...