Suite au 23ème congrès européen sur l’Hypertension et la Protection Cardiovasculaire, le point sur les avancées de la recherche et les nouveaux traitements.

De nouvelles données de l’étude SEVITENSION montrent la supériorité de l’association à doses fixes Sevikar (olmésartan/amlodipine) comparé à l’association du périndopril et de l’amlodipine pour réduire la pression artérielle centrale.
L’étude CAFÉ (Conduit Artery Function Evaluation), une sous-étude de l’étude très novatrice ASCOT, a montré que les associations thérapeutiques utilisées avaient des effets différents sur la pression systolique au niveau de l’aorte, avec un avantage significatif pour l’association du périndopril et de l’amlodipine.
Les médicaments tels que les inhibiteurs de l’enzyme de conversion de l’angiotensine (IEC) réduiraient la pression artérielle en inhibant l’activité du système rénine-angiotensine (SRA). Une classe plus récente de médicaments antihypertenseurs, appelés antagonistes du récepteur de l’angiotensine (ARA II) réduit aussi la pression artérielle en inhibant le SRA, et offre l’avantage de provoquer moins d’effets secondaires que les IEC, notamment la toux.

Daiichi Sankyo soutient activement la recherche sur les antihypertenseurs, et a développé toute une gamme de médicaments à base de l’ARA II olmésartan. A noter : En plus d’une action puissante sur la baisse de la pression artérielle, l’association Olmesartan et Amlodipine offre un mode d’administration pratique avec une seule prise par jour d’un comprimé, permettant à la majorité des patients d’atteindre leur objectif de pression artérielle.

Associations thérapeutiques
(d’après les recommandations européennes sur la prise en charge de l’hypertension)

Différentes bithérapies antihypertensives peuvent être utilisées dans la pratique clinique. Cependant, des études ont mis en évidence une efficacité particulière pour les traitements associant un diurétique avec un inhibiteur de l’enzyme de conversion (IEC), un antagoniste des récepteurs de l’angiotensine (ARA II), ou un inhibiteur calcique. Des études récentes à grande échelle ont aussi mis en évidence une efficacité particulière pour l’association d’un IEC et d’un inhibiteur calcique.
L’association d’un antagoniste des récepteurs de l’angiotensine et d’un inhibiteur calcique semble aussi être rationnelle et efficace.

Chez au moins 15 à 20% des patients hypertendus, la pression artérielle n’est pas contrôlée par une bithérapie. Lorsque trois médicaments sont nécessaires, l’association la plus optimale semble être un bloqueur du système rénine-angiotensine associé à un inhibiteur calcique et à un diurétique à doses efficaces.

Source : Daiichi Sankyo

Rendez-vous sur Hellocoton !

A Lire également

Hypertension : Bienvivrematension.fr, des conseils... Ce site réalisé par le laboratoire Abbott en partenariat avec le Comité Français de Lutte contre l’Hypertension Artérielle (CFLHTA)  apporte les répon...
Hypertension artérielle : journée Nationale de Lut... L’hypertension artérielle (HTA) est une maladie chronique qui touche près de 12 millions de Français ; 3 millions ne seraient toujours pas diagnostiqu...
Obésité : l’Afssaps demande aux médecins de ne plu... L’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) a demandé aux médecins de ne plus prescrire de sibutramine, l'un des derniers...
Stress : osez dire à son patron ce que vous pensez... Selon une étude anglaise présentée mercredi lors d'une conférence de la British Psychological Society, dire à votre patron ce que vous pensez de lui s...
Guide nutrition : toutes les familles d’aliments d... Concilier plaisir et santé, c’est tout à fait possible ! Il n'y a pas vraiment de bons ou de mauvais aliments, et aucun n’est interdit. Certains sont ...
Hypertension et apnée du sommeil 40% des personnes souffrant d’hypertension sont sujettes à des apnées du sommeil. L’hypertension est source de complications très graves telles que le...
Tabac, alcool, sel : 37 millions de décès prématur... Maladies cardiovasculaires et respiratoires, cancers du poumon et de l'estomac, ou encore diabète.. Une étude réalisée par des chercheurs de l'Imperia...
Hypertension et diabète en forte hausse selon l&rs... Selon un rapport de l'OMS, un adulte sur trois dans le monde est atteint d’hypertension artérielle – affection responsable de près de la moitié des dé...
Maladies chroniques graves: un Français sur six to... Diabète, hypertension ou schizophrénie... Selon Les Echos qui citent un rapport transmis hier aux administrateurs de l'assurance maladie (CNAM), neuf ...
Guide nutrition : chaque famille d’aliments a sa p... Concilier plaisir et santé, c’est tout à fait possible ! Il n'y a pas vraiment de bons ou de mauvais aliments, et aucun n’est interdit. Certains sont ...
Hypertension: une découverte européenne ouvre la v... La Commission Européenne vient d’annoncer la découverte d’une nouvelle variante de gène, par une équipe de chercheurs soutenue financièrement par l’UE...
Journée Nationale de Lutte contre l’Hypertension 2... A l'occasion de la Journée Nationale de Lutte contre l’Hypertension 2011 du 13 décembre, le Comité Français de Lutte Contre l’Hypertension Artérielle ...
Quand a-t-on une tension artérielle élevée ? Brassard à tension posé sur un bureauCrédit: OMS/C. Black Une tension artérielle supérieure à 130/80 mmHg est considérée comme élevée. La tension ...
Hypertension : l’auto-mesure à domicile se dévelop... Selon les résultats de son étude FLAHS 2015 menée par Kantar Health, près d’1 hypertendu traité sur 2 de plus de 55 ans dispose d’un appareil d’auto-m...