40% des personnes souffrant d’hypertension sont sujettes à des apnées du sommeil. L’hypertension est source de complications très graves telles que les infarctus, les AVC… Pourtant à sa source peut se cacher une « simple » apnée du sommeil. Savoir dépister une apnée pour éviter de futurs hypertendus ? Et si cela était à la portée de tous les professionnels de santé : spécialistes, généralistes et pharmaciens ? C’est le défi que s’est lancé Oniris avec son orthèse à avancée mandibulaire.

Tous hypertendus ? une fatalité ?

En France, l’hypertension artérielle toucherait plus de 14 millions de personnes et près de 10 millions prendraient un traitement pour lutter contre cette maladie. Même si les causes sont souvent floues, les facteurs de risques sont eux bien connus : âge, hérédité, tabagisme, hérédité, alimentation…
De récentes études montrent aussi que le sommeil est un des facteurs à prendre en compte dans la prévention de l’hypertension et surtout l’apnée du sommeil. En effet, l’apnée du sommeil multiplie par 5 le risque d’hypertension artérielle et commencer un traitement contre le SAOS permet de faire baisser significativement la tension artérielle[1] et de diminuer le risque d’accidents cardiovasculaires[2]. Un dépistage systématique et précoce aiderait donc à réduire la prévalence de cette maladie.
Et cela a aussi un coût ! L’assurance maladie estime que les pathologies cardio-vasculaires coûteraient environ 15 milliards quand la prise en charge de l’hypertension artérielle avoisinerait avec les 5,6 milliards… Etant donné le contexte actuel, entre coût économique et répercussion sur la qualité de vie des patients, l’impasse ne peut plus être faite !

Une innovation pour faciliter le dépistage

Pourtant le parcours de soins pour dépister et prendre en charge la maladie reste flou pour les patients et certains professionnels de santé : délai d’attente souvent long, multiplicité des praticiens, pluralité des disciplines touchées…
L’orthèse à avancée mandibulaire Oniris reprend le mécanisme des orthèses sur mesure de laboratoire mais l’objectif est d’en assurer une diffusion et une démocratisation plus larges pour accompagner les patients et les professionnels de santé dans le diagnostic et la prise en charge.
L’orthèse à avancée mandibulaire OnirisAinsi, cette orthèse a fait l’objet de plusieurs études cliniques pour en valider l’efficacité et de dépôt de nombreux brevets pour en protéger les innovations. Procédé simple à utiliser pour le professionnel ou le patient, la personnalisation se fait aisément grâce à un matériau thermoformé et un système de barrettes assurant une avancée progressive de la mâchoire inférieure jusqu’à l’obtention de résultats satisfaisants sur le sommeil sans forcer sur la dentition ou les ligaments.
Enfin, l’objectif de démocratisation se devait aussi de passer par le prix. Accessible à partir de 69€, elle permet une première prise de conscience ou prise en charge sans pour autant sortir le patient du parcours de santé. Pour les médecins généralistes, cette solution permet d’apporter une première réponse aux patients parfois déboussolés, le pharmacien prend aussi pleinement part au parcours de soin en proposant des solutions convaincantes et les spécialistes trouvent ici une aide au diagnostic et à la mise en place de solutions plus invasives si ‘apnée s’avère plus sévère.

Sources : Oniris / [1] Haentjens P et al. Arch Intern Med 2007 ; 167 :757-64 et Barbé et al AJRCCM 2010 / [2] arin JM et al. Lancet 2005 ; 365 :1046-53

Rendez-vous sur Hellocoton !

A Lire également

Hypertension : Bienvivrematension.fr, des conseils... Ce site réalisé par le laboratoire Abbott en partenariat avec le Comité Français de Lutte contre l’Hypertension Artérielle (CFLHTA)  apporte les répon...
Apnée du sommeil : un nouveau dispositif testé pou... L'équipe du Pr Chabolle, chef du service ORL de l'hôpital Foch de Suresnes, teste pour la 1ère fois en France un nouveau dispositif pour améliorer la ...
Apnée du sommeil : rôle de l’orthodontiste et sa p... Bien que sous-diagnostiquée, l'apnée du sommeil chez l'adulte est une pathologie fréquente. Ses conséquences, parfois dramatiques, nécessitent au mini...
Hypertension: une découverte européenne ouvre la v... La Commission Européenne vient d’annoncer la découverte d’une nouvelle variante de gène, par une équipe de chercheurs soutenue financièrement par l’UE...
Pourquoi 15 millions de Français ronflent ? Si 15 millions de Français ronflent pendant leur sommeil, presque autant de conjoints s'en plaignent... Le point pour tout comprendre sur le ronflemen...
Avant de conduire, faites le test d’Epworth pour é... Sur de longues distances, la conduite requiert une bonne forme physique et intellectuelle. La fatigue augmente le temps de réaction jusqu’à le multipl...
Somnolence au volant : plus qu’un simple coup de f... La somnolence au volant peut être un des signes de l'apnée du sommeil. Caractérisée par plusieurs arrêts de la respiration pendant la nuit, l’apnée du...
Hypertension et la Protection Cardiovasculaire : l... Suite au 23ème congrès européen sur l'Hypertension et la Protection Cardiovasculaire, le point sur les avancées de la recherche et les nouveaux traite...
Bien dormir sans ronfler L’heure des vacances approche mais une angoisse subsiste. Pourvu que mes voisins de chambre ne ronflent pas et qu’ils ne m’empêchent pas de dormir. Il...
Troubles du sommeil: une personne sur 5 concernée ... A l'occasion de la journée du sommeil, l'Institut de veille sanitaire (InVS) publie une synthèse de ses travaux sur les troubles du sommeil. En France...
Le télésuivi très apprécié des patients apnéiques ... En France, 1 à 3 millions de personnes souffriraient d'apnée du sommeil. L’Assurance Maladie rembourse dans certains cas un traitement d'apnée du somm...
Ronflements et apnée du sommeil : quelles sont les... Selon les Autorités de Santé, 30% des Français ronfleraient et l’apnée du sommeil toucherait 2 à 5% de la population française. Selon l’Institut Natio...
Guide nutrition : chaque famille d’aliments a sa p... Concilier plaisir et santé, c’est tout à fait possible ! Il n'y a pas vraiment de bons ou de mauvais aliments, et aucun n’est interdit. Certains sont ...
Obésité : l’Afssaps demande aux médecins de ne plu... L’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) a demandé aux médecins de ne plus prescrire de sibutramine, l'un des derniers...
Maladies chroniques graves: un Français sur six to... Diabète, hypertension ou schizophrénie... Selon Les Echos qui citent un rapport transmis hier aux administrateurs de l'assurance maladie (CNAM), neuf ...
Quand a-t-on une tension artérielle élevée ? Brassard à tension posé sur un bureauCrédit: OMS/C. Black Une tension artérielle supérieure à 130/80 mmHg est considérée comme élevée. La tension ...