24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Hypertension et apnée du sommeil

40% des personnes souffrant d’hypertension sont sujettes à des apnées du sommeil. L’hypertension est source de complications très graves telles que les infarctus, les AVC… Pourtant à sa source peut se cacher une « simple » apnée du sommeil. Savoir dépister une apnée pour éviter de futurs hypertendus ? Et si cela était à la portée de tous les professionnels de santé : spécialistes, généralistes et pharmaciens ? C’est le défi que s’est lancé Oniris avec son orthèse à avancée mandibulaire.

Tous hypertendus ? une fatalité ?

En France, l’hypertension artérielle toucherait plus de 14 millions de personnes et près de 10 millions prendraient un traitement pour lutter contre cette maladie. Même si les causes sont souvent floues, les facteurs de risques sont eux bien connus : âge, hérédité, tabagisme, hérédité, alimentation…
De récentes études montrent aussi que le sommeil est un des facteurs à prendre en compte dans la prévention de l’hypertension et surtout l’apnée du sommeil. En effet, l’apnée du sommeil multiplie par 5 le risque d’hypertension artérielle et commencer un traitement contre le SAOS permet de faire baisser significativement la tension artérielle[1] et de diminuer le risque d’accidents cardiovasculaires[2]. Un dépistage systématique et précoce aiderait donc à réduire la prévalence de cette maladie.
Et cela a aussi un coût ! L’assurance maladie estime que les pathologies cardio-vasculaires coûteraient environ 15 milliards quand la prise en charge de l’hypertension artérielle avoisinerait avec les 5,6 milliards… Etant donné le contexte actuel, entre coût économique et répercussion sur la qualité de vie des patients, l’impasse ne peut plus être faite !

Une innovation pour faciliter le dépistage

Pourtant le parcours de soins pour dépister et prendre en charge la maladie reste flou pour les patients et certains professionnels de santé : délai d’attente souvent long, multiplicité des praticiens, pluralité des disciplines touchées…
L’orthèse à avancée mandibulaire Oniris reprend le mécanisme des orthèses sur mesure de laboratoire mais l’objectif est d’en assurer une diffusion et une démocratisation plus larges pour accompagner les patients et les professionnels de santé dans le diagnostic et la prise en charge.
L’orthèse à avancée mandibulaire OnirisAinsi, cette orthèse a fait l’objet de plusieurs études cliniques pour en valider l’efficacité et de dépôt de nombreux brevets pour en protéger les innovations. Procédé simple à utiliser pour le professionnel ou le patient, la personnalisation se fait aisément grâce à un matériau thermoformé et un système de barrettes assurant une avancée progressive de la mâchoire inférieure jusqu’à l’obtention de résultats satisfaisants sur le sommeil sans forcer sur la dentition ou les ligaments.
Enfin, l’objectif de démocratisation se devait aussi de passer par le prix. Accessible à partir de 69€, elle permet une première prise de conscience ou prise en charge sans pour autant sortir le patient du parcours de santé. Pour les médecins généralistes, cette solution permet d’apporter une première réponse aux patients parfois déboussolés, le pharmacien prend aussi pleinement part au parcours de soin en proposant des solutions convaincantes et les spécialistes trouvent ici une aide au diagnostic et à la mise en place de solutions plus invasives si ‘apnée s’avère plus sévère.

Sources : Oniris / [1] Haentjens P et al. Arch Intern Med 2007 ; 167 :757-64 et Barbé et al AJRCCM 2010 / [2] arin JM et al. Lancet 2005 ; 365 :1046-53

Rendez-vous sur Hellocoton !

7 mai 2014