24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Hôpital : tableau noir pour les blouses blanches… et les patients

Dans son bilan annuel publié ce mardi, le Médiateur de la République dresse un tableau accablant des tensions vécues à l’hôpital. Autre constat, la recrudescence de signes religieux ostentatoires à l’hôpital.

Le Médiateur a reçu ainsi près de 14.000 requêtes, la plupart sur son numéro vert*. La pluaprt concernent les «événements indésirables, médicaux ou chirurgicaux», devant les «maltraitances et les violences» (20%), «l’insatisfaction des patients et des familles» (14%) et «les infections associées aux soins» (14%).
Parmi les exemples de dérapages, le rapport cite le cas d’un garçon de 14 ans, pris à partie par son chirurgien après une opération de l’appendicite. «Pourquoi je t’ai opéré ? De toute façon, tu es entouré de graisse et tu vas bientôt crever».
Autre phénomène notable: une recrudescence de signes religieux ostentatoires, notamment de la part d’étudiantes portant le voile, en contravention avec une circulaire de 2005. Le rapport signale également que le personnel soignant «doit souvent s’adapter à certains rites» : retarder des soins en raison de la prière, reporter des prises de sang pour cause de Ramadan ou bien encore trouver des solutions pour les patientes refusant d’être examinées par un homme. Le rapport recommande toutefois «la mise en place de référents entre les établissements de santé et les différentes obédiences».

 * numéro vert  : 0810 455 455

http://www.mediateur-republique.fr/

Rendez-vous sur Hellocoton !

25 janvier 2011