La ministre de la Santé, Marisol Touraine, a présenté lundi un plan d’action pour inciter davantage les jeunes médecins à exercer à l’hôpital public. Un plan de 250 millions d’euros sur cinq ans qui se décline en trois objectifs et 12 engagements.

Pour Marisol Touraine, « il y a aujourd’hui urgence à donner un nouvel élan à l’attractivité de l’exercice hospitalier ». La ministre a ainsi souligné la vive concurrence entre le secteur public et le secteur privé qui concerne « autant le niveau des rémunérations que les conditions d’exercice ou la protection sociale ». Ensuite, parce que le creux démographique, lié aux nombreux départs en retraite des praticiens hospitaliers, s’est fortement accentué ces dernières années. Les postes vacants affectent particulièrement certains territoires et certaines spécialités. « Ces deux difficultés entraînent un développement du recours à l’intérim qui coûte à nos établissements, fragilise les organisations médicales et inquiète les équipes investies pour garantir la qualité et la sécurité des soins. », a expliqué la ministre

Marisol Touraine a ainsi présenté son plan d’action pour l’attractivité de l’exercice médical à l’hôpital public, élaboré à visuel pixabaypartir des préconisations du Sénateur Jacky Le Menn. La ministre y prend 12 engagements pour inciter les professionnels de santé, en particulier les plus jeunes, à exercer à l’hôpital public. « Ils seront mis en oeuvre dès le début de l’année 2016 avec le déploiement de la loi de modernisation du système de santé », a-t-elle précisé.

Création d’une prime d’engagement
Trois objectifs structurent ce plan d’action. La ministre souhaite tout d’abord favoriser l’engagement dans la carrière médicale hospitalière, en accompagnant chaque jeune praticien dans ses choix d’orientation professionnelle, en garantissant aux assistants et aux praticiens contractuels, souvent plus jeunes, les mêmes droits sociaux (maternité, maladie…) qu’aux titulaires, et en créant une prime d’engagement pour encourager 3 000 praticiens à exercer, d’ici 2018, dans les hôpitaux qui manquent de professionnels médicaux. La plan prévoit par ailleurs de fidéliser les professionnels qui exercent à l’hôpital et favoriser leur implication dans les projets médicaux de territoire, en créant une prime d’exercice territorial destinée à encourager l’exercice sur plusieurs sites, en permettant aux praticiens de diversifier leurs missions et en encourageant le travail en équipe autour de projets médicaux partagés. Enfin, le plan entend renforcer l’animation des équipes et améliorer les conditions de travail à l’hôpital, en promouvant les espaces d’expression et de dialogue au sein des hôpitaux, en s’assurant que les projets sociaux des établissements intègrent un volet pour les professionnels médicaux (pour l’accès aux crèches, par exemple) et en renforçant la formation des praticiens tout au long de leur carrière.

Source : Ministère de la Santé

A Lire également

Les dépassements d’honoraires des médecins s... A la veille de la présentation du Projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS), l’UFC-Que Choisir dénonce "l’effarante évolution" des d...
Google, un outil incontournable pour les patients&... Selon le baromètre« Web et Santé » Hopscotch-Listening Pharma, 96% des médecins interrogés utilisent le moteur de recherche Google pour chercher de l’...
Cigarette électronique : une centaine de médecins ... Face à la dangerosité du tabac, un centaine de médecins ont signé un appel relayé le 15 novembre dans Le Parisien pour dénoncer les "idées fausses (qu...
Médecins: Marisol Touraine veut plafonner les dépa... Dimanche sur France 3, la ministre des Affaires sociales et de la Santé Marisol Touraine a annoncé sa volonté de "s'attaquer aux dépassements d'honora...
80% des patients consultent leur médecin traitant ... La Drees vient de publier dans son édition d’octobre de Dossiers solidarité santé les résultats d’une enquête réalisée en 2007 sur le parcours de soin...
Médecins, dentistes : 8 Français sur 10 satisfaits... Près de huit Français sur dix déclarent être satisfaits de la qualité des soins des médecins et dentistes en 2013, selon les résultats du dernier baro...
Vaccins : plus de 8 Français sur 10 les jugent « u... Une enquête Odoxa réalisée pour la MNH, France Inter et Le Figaro révèle que plus de 8 français sur 10 estiment les vaccins utiles et efficaces et cel...
Guide sur les médicaments : les Pr Debré et Even s... L'Ordre des médecins vient de sanctionner les Pr Bernard Debré et Philippe Even à un an d'interdiction d'exercer la médecine dont six mois avec sursis...
Hôpital public : « on a toutes les raisons pour le... Depuis le 15 février,  la Fédération hospitalière de France (FHF) part en campagne. Objectif, promouvoir l’hôpital public et les personnels hospitalie...
Médecins : les dépassements d’honoraires toujours ... Selon une étude de l’Observatoire citoyen des restes-à-charge en santé*, plus de 2,8 milliards d’euros ont été facturés en 2014 aux patients au-delà d...
Le nombre de médecins généralistes poursuit sa bai... Alors que la France n’a jamais compté autant de médecins, (215 539 médecins étaient en activité en 2014), le nombre de médecins généralistes continue ...
Les médecins ont perçu en moyenne 4 215 euros de p... Selon un point de l’Assurance Maladie, le bonus de rémunération versé aux médecins et lié notamment au suivi des pathologies chroniques, à la prescrip...
Des mesures pour faciliter l’installation de... Pour favoriser l'installation de nouveaux médecins, le Gouvernement permet aux personnes qui n’ont pas soutenu leur thèse dans les temps d’exercer la ...
Médecins : qui va assumer la facture des dépasseme... L’UFC-Que Choisir s’alarme ce lundi des négociations conventionnelles en cours de finalisation entre médecins et Assurance maladie, qui réactivent le ...
Des gynécologues répondent en temps réel à toutes ... La start-up MesDocteurs et le laboratoire Bayer proposent en partenariat le nouveau service Parl’oGyn pour répondre à toutes les questions gynécologiq...
Délais d’attente chez les médecins : parfois... Selon les résultats d'une enquête réalisée par Keldoc, une plate-forme en ligne de rendez-vous médical, et publiée lundi dans le quotidien Le Parisien...