24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Hippobio : l’hôpital de Nancy invente un jeu pour l’éducation thérapeutique de ses patients en rhumatologie

Créé à l’hôpital de Nancy, « Hippobio » est le premier « jeu de société » pour améliorer la connaissance des patients atteints de rhumatismes inflammatoires chroniques sur leur traitement et pour les aider à retrouver un équilibre entre vie personnelle, professionnelle et maladie.

Cet outil pédagogique a été conçu comme support à l’atelier « Connaître sa biothérapie » organisé au sein du service Rhumatologie du CHU de Nancy : plateau de jeu, dés et cartes questions sur des thèmes d’Éducation Thérapeutique du Patient (ETP) complétés de quelques cas concrets. Convivialité, participation et détente facilitent la mémorisation. Hippobio aide à transmettre ou à réajuster les connaissances sur les biothérapies utiles aux patients et à leurs proches.

Six thématiques sont abordées à travers les cartes questions :
– l’auto surveillance,
– le soleil,
– les vaccins, la grossesse,
– le bricolage et le jardinage,
– l’injection sous-cutanée,
– la chirurgie, le dentiste, les infections.

Chaque atelier peut recevoir 6 à 7 personnes, médecin et infirmière compris. La présence des soignants autour de la table de jeu permet de gommer le rapport soignant/soigné tout en apportant des réponses aux erreurs de compréhension ou au manque de connaissance des patients. Les sujets abordés durant la partie peuvent être adaptés en fonction des réactions des participants ou de suggestions issues des expériences de chacun.

Pour cette initiative réalisée sur 7 mois, l’équipe d’ETP en Rhumatologie du CHU de Nancy coordonnée par le Dr Anne-Christine Rat et la cadre de santé Claude Gauthier, a été récompensée lors de la Journée de Partage des Expériences 2010 du laboratoire Roche. Un poster « Un déclic, pour la maladie chronique, c’est l’éducation thérapeutique » a également été créé et affiché sur le parcours du patient : salles d’attente de consultation et d’hospitalisation, chambres d’hôpital de jour. Les 3 000 Euros du prix devraient servir à une fabrication professionnalisée du jeu conçu de manière « artisanale » par l’infirmière Cathy Gertner et à améliorer le confort de la salle où se déroulent les ateliers d’éducation thérapeutique.

Source : CHU Nancy

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 janvier 2011