24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Haïti : Planète Urgence se concentre en zone rurale

Haïti : déconcentrer l’aide, favoriser les zones rurales et fixer les populations. C’est le pari de Planète Urgence. Après le tremblement de terre du 12 janvier dernier, Haïti a dû faire face à l’ouragan Tomas et à une épidémie de choléra, touchant déjà plus de 20.000 personnes. L’association Planète Urgence, installée en zone rurale depuis le séisme, redouble ainsi d’efforts et accentue sa présence pour combattre les conséquences de ces tragédies avec son projet « Un toit, un avenir ».

Ce projet a pour but d’accompagner et de soutenir les familles de la section de la Montagne (commune de Jacmel, Département du Sud Est) et les déplacés des zones sinistrées qui y ont trouvé refuge (la population de la zone s’est accrue d’environ 20% après le séisme), à travers la construction et la réhabilitation d’habitats durables et l’appui à la relance économique de la zone (reboisement, agroforesterie, micro crédit pour soutenir l’émergence de petits commerce et de services, etc.). La concentration des aides internationales dans les zones peuplées, notamment à Port-au-Prince, attire les gens dans les villes accroissant les problématiques sociales : séparation des familles, conditions dramatiques de survie, augmentation du risque de contamination au choléra.
En conséquence, avec le programme « un toit un avenir » Planète Urgence favorise la reprise de l’éducation en milieu rural et appui le regroupement familial donnant aux foyers des outils et des formations nécessaires pour recommencer leurs activités économiques de façon autonome. Encourager les déplacés à rester à la Montagne pour s’y établir permet également d’éviter le mouvement de ces populations vers les zones atteintes par le virus. « Au total, avec ce projet, et l’aide de nos partenaires, nous avons pour ambition d’accompagner les 35 000 habitants de la zone concernée« », explique Hervé Dubois, Directeur de Planète Urgence.

« Un toit un avenir » : les actions mises en œuvre sur le terrain
Pour contribuer à la sécurité alimentaire et au développement économique de la zone de la Montagne, le programme « Un toit un avenir », lancé en mars 2010 pour une première phase qui s’étendra jusque fin 2011, a déjà permis :
– de contribuer à la reprise de l’éducation avec la distribution de bâches pour couvrir et étanchéifier des classes provisoires en attendant la réouverture des écoles ou leur réparation. 34 bâches pour 13 écoles ont été distribuées et 48 restent en stock prêtes à être utilisées pour d’autres écoles ou comme solution d’urgence. Planète Urgence a en outre lancé la fabrication de 6000 kits scolaires destinés à fournir aux élèves crayons et stylos, ardoise et cahier.
– le démarrage du travail de reconstruction et de réhabilitation des foyers, en intégrant les éléments de contrainte para-sismiques et anti-cycloniques. Cette étape concerne environ 200 familles avec la reconstruction totale, d’ici à fin 2011, de 50 maisons (dont 8 sont déjà terminées) ainsi que la réhabilitation de 150 autres, légèrement ou gravement endommagées par le séisme.
– la distribution de 18 tonnes de semences et d’outillage agricole pour assurer les premières récoltes post séisme.
– le démarrage des actions de reboisement et d’appui à l’agroforesterie familiale. Plus de 900 familles seront concernées par la fourniture d’arbres fruitiers et des formations à leur entretien (taille, greffage…).

Des actions complémentaires et ponctuelles sont également mises en œuvre à Mirogoane pour le renforcement financier et organisationnel d’un fonds de micro crédit géré par un groupement de femmes. En continuation de son travail humanitaire en faveur des plus démunis, Planète Urgence prévoit, début 2011, d’ouvrir en Haïti des missions de Congés Solidaires avec ses entreprises partenaires.

> Pour plus d’informations et soutenir le projet : www.planete-urgence.org
Source : communiqué de presse Planète Urgence

Rendez-vous sur Hellocoton !

7 décembre 2010