24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Grippe : une surmortalité hivernale depuis le début de l’épidémie

Selon l’Institut de veille sanitaire (InVS), la mortalité hivernale est supérieure de 19% à la mortalité attendue calculée à partir des 8 années précédentes, soit un excès estimé à 8500 décès, depuis le début de l’épidémie de grippe en France.

L’inVS indique que cette augmentation de la mortalité concerne plus particulièrement les personnes de 65 ans ou plus et touche l’ensemble des régions. « Ces premières évaluations sont à prendre avec prudence, l’épisode n’étant pas terminé et les données non consolidées du fait des délais habituels de transmission », indique l’Institut de veille sanitaire.

Par ailleurs, l’institut précise qu’il n’est pas possible de quantifier la part exacte de la grippe dans cette hausse de mortalité qui englobe l’ensemble des causes de décès.

Depuis début 2015, les excès de mortalité sont observés sur tous les pays d’Europe à façade océanique, le Royaume-Uni, la France, l’Espagne, le Portugal, la Belgique et les Pays-Bas étant les plus touchés. « A l’échelle de l’Europe, l’excès de mortalité toutes causes confondues est très important et est estimé à 60 000 personnes tous âges confondus. Cet excès coïncide avec la circulation du virus grippal A(H3N2) à des niveaux épidémiques dans la plupart des pays, mais également avec la survenue d’autres facteurs hivernaux », précise enfin l’InVS.

Source : InVS

Rendez-vous sur Hellocoton !

5 mars 2015