24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Grippe saisonnière : la campagne de vaccination prolongée

Alors que l’épidémie de grippe saisonnière n’a pas encore débuté, l’Assurance Maladie et la Direction générale de la santé ont décidé de prolonger la durée de validité des bons de prise en charge du vaccin antigrippal jusqu’au 29 février 2016, date qui marquera la fin de la campagne de vaccination 2015-2016.

« Pour la saison 2015-2016, l’épidémie de grippe saisonnière n’a pas débuté mais déjà 24 cas de grippe admis en réanimation ont été signalés, dont 20 présentaient un facteur de risque (1). La fragilité des personnes à risque reste donc confirmée », indiquent les deux organismes dans un communiqué.

« Il n’est  pas trop tard pour se faire vacciner », rappellent-ils également. Chaque année 10 millions de personnes peuvent bénéficier d’une prise en charge à 100 % du vaccin en France, il s’agit particulièrement des personnes âgées de 65 ans et plus, des femmes enceintes, des personnes atteintes de certaines pathologies chroniques, des personnes obèses présentant un IMC supérieur à 40, de l’entourage des nourrissons de moins de 6 mois fragiles et des professionnels de santé en contact régulier avec des sujets à risque de grippe grave.

L’Assurance Maladie a envoyé en octobre des courriers personnalisés aux assurés considérés à risque, selon qu’il s’agit d’une première vaccination ou non. Lors de la première vaccination antigrippale, il est nécessaire de consulter son médecin ou une sage-femme en lui apportant le bon de prise en charge, pour qu’il puisse prescrire le vaccin, en l’absence de contre-indication.

Pour les personnes ayant déjà bénéficié d’une prise en charge au cours des années précédentes, les démarches sont simplifiées. Celles-ci peuvent retirer le vaccin directement à la pharmacie et se faire vacciner par leur médecin, une sage-femme ou un(e) infirmier(e), sans prescription médicale préalable. Il suffit alors de présenter le bon de prise en charge de l’Assurance Maladie, intitulé « Vous avez déjà été vacciné contre la grippe ».

Les personnes pour lesquelles la vaccination est recommandée mais qui n’ont pu être invitées par l’Assurance Maladie (femmes enceintes quel que soit le trimestre de la grossesse et personnes obèses notamment) peuvent se faire prescrire le vaccin par leur médecin ou leur sage-femme. 

1 Données issues du bulletin épidémiologique grippe du 20 janvier 2016

Rendez-vous sur Hellocoton !

21 janvier 2016