24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Grippe saisonnière : la campagne de vaccination 2017-2018 démarre le 6 octobre

A partir du 6 octobre, la campagne de vaccination 2017-2018 contre la grippe saisonnière est lancée en France. Plus de 12 millions de personnes pour qui la grippe représente un risque de complications parfois graves sont concernées.

Il s’agit notamment des personnes de 65 ans et plus, celles atteintes de certaines maladies chroniques (diabète, insuffisance cardiaque ou respiratoire, par exemple), les femmes enceintes et les personnes souffrant d’obésité morbide.

Les courriers personnalisés d’invitation, accompagnés de l’imprimé de prise en charge à 100 %, ont été adressés aux assurés durant le mois de septembre. La prise en charge est valable jusqu’au 31 janvier 2018.

Un surmortalité hivernale liée à la grippe de 14 400 décès en 2016
Les personnes invitées à se faire vacciner par l’Assurance Maladie sont de plus en plus nombreuses chaque année en raison du vieillissement de la population. Le nombre total de personnes vaccinées continue ainsi de progresser (+ 96 000 entre 2015 et 2016) mais il reste nettement insuffisant pour atteindre une bonne couverture vaccinale : moins d’une personne sur deux (47,4%) pour qui la grippe représente un risque s’est faite vacciner l’hiver dernier, bien en deçà des recommandations de l’Organisation mondiale de santé.

Grippe saisonnière : la campagne de vaccination 2017-2018 démarre le 6 octobre

Affiche de la Campagne – Santé Publique France

Certaines catégories de la population sont encore plus en retrait : c’est le cas des jeunes seniors (entre 65 et 69 ans) qui ne sont que 37% à se faire vacciner et les personnes atteintes de certaines maladies chroniques dont le taux de vaccination se situe à 36%, contre 56% chez les personnes de 70 ans et plus.

L’épidémie de l’an dernier a rappelé la gravité de cette pathologie dont la survenue et la dangerosité restent imprévisibles. Santé publique France a ainsi estimé la surmortalité hivernale spécifiquement liée à la grippe à 14 400 décès, principalement chez des personnes de 65 ans et plus.

Une campagne pour un #HiverSansGrippe
L’importance de la protection par le vaccin sera rappelée grâce une nouvelle campagne d’information, diffusée à partir du 6 octobre : spots sur les grandes chaînes télévisées pendant 3 semaines, annonces dans la presse magazine et création d’une page Facebook pour un #HiverSansGrippe.

Les professionnels de santé sont également invités à se faire vacciner pour des raisons d’exemplarité et de responsabilité, et au-delà des médecins libéraux, les personnels des établissements de santé et médico-sociaux sont également inclus dans le dispositif d’information.

Cette année, l’expérimentation de l’administration du vaccin par les pharmaciens, prévue à l’article 66 de la Loi de Financement de la Sécurité Sociale pour 2017, sera mise en œuvre lors de cette campagne selon des modalités précisées par le Décret 2017-985 et l’arrêté du 10 mai 2017. L’expérimentation sera conduite dans deux régions : Auvergne-Rhône-Alpes et Nouvelle Aquitaine. Les pharmaciens volontaires, respectant le cahier des charges publié dans l’arrêté, seront autorisés à participer à l’expérimentation par le directeur de l’Agence Régionale de Santé. Les assurés pouvant se faire vaccinés par le pharmacien sont l es personnes adultes pour lesquelles le vaccin est gratuit et qui ont déjà été vaccinées au cours des trois dernières années, à l’exception des femmes enceintes. L’acte d’injection sera gratuit pour le patient.

La vaccination en pratique

Composition du vaccin 2017- 2018

Adaptée annuellement, suite à la recommandation de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), la composition du vaccin trivalent doit cette année correspondre aux souches suivantes : Souche analogue à A/Michigan/45/2015 (H1N1) pdm09, Souche analogue à A/Hong Kong/4801/2014 (H3N2) et B/Brisbane/60/2008 (lignée Victoria).
Les vaccins grippaux inactivés trivalents indiqués à partir de l’âge de 6 mois et pris en charge dans le cadre de la campagne sont les suivants : Immugrip, Influvac et Vaxigrip.

Source : Ministère de la Santé

Rendez-vous sur Hellocoton !

5 octobre 2017