Un petit groupe d’experts de la santé publique mondiale et de la grippe réunis par l’OMS sont parvenus à un consensus sur deux questions urgentes relatives aux virus grippaux H5N1 nouvellement créés: prolonger le moratoire temporaire de la recherche sur les nouveaux virus H5N1 modifiés en laboratoire et reconnaître que la recherche sur le virus grippal H5N1 présent dans la nature doit se poursuivre afin de protéger la santé publique.

«Compte tenu du fort taux de mortalité qui lui est associé – 60% des personnes infectées sont décédées – tous les participants à la réunion ont souligné le niveau élevé d’inquiétude suscité par ce virus grippal dans la communauté scientifique et la nécessité de mieux le comprendre en poursuivant les recherches» a déclaré le Dr Keiji Fukuda, Sous-Directeur général chargé de la Sécurité sanitaire et de l’environnement à l’Organisation mondiale de la Santé. «Les résultats de ces nouvelles recherches ont montré clairement que les virus H5N1 peuvent se transmettre plus facilement entre personnes, ce qui souligne combien il est important de poursuivre la surveillance et la recherche les concernant.»

L’OMS a convoqué cette réunion pour faciliter le débat sur les opinions divergentes qui se sont fait jour ces derniers mois après que deux groupes de recherche, l’un aux Pays-Bas et l’autre aux États-Unis d’Amérique, ont créé des versions du virus grippal H5N1 plus facilement transmissibles chez les mammifères que le virus H5N1 présent dans la nature.

Parmi les experts présents à la réunion figuraient les chercheurs principaux des deux études, des représentants des revues scientifiques intéressées par la publication des résultats, les bailleurs de fonds, les pays qui ont fourni les virus, des spécialistes de la bioéthique et les directeurs de plusieurs laboratoires de centres collaborateurs OMS spécialisés dans la grippe.

Consensus pour différer la publication de la recherche
Le groupe a également jugé de manière consensuelle que le fait de différer la publication de la totalité du manuscrit présenterait de plus grands avantages pour la santé publique que la publication immédiate d’une partie seulement de celui-ci.

«D’un point de vue de santé publique, il serait préférable de divulguer complètement l’information figurant dans ces articles. Mais il convient de répondre d’abord aux préoccupations importantes que soulèvent ces recherches dans l’opinion publique,» a déclaré le Dr Fukuda.

Deux questions essentielles se posent, à savoir mieux sensibiliser le public et mieux lui faire comprendre ces recherches par la communication, et étudier les problèmes de sûreté et de sécurité biologiques soulevés par les nouveaux virus grippaux H5N1 modifiés en laboratoire. L’OMS poursuivra l’examen de la question avec les experts compétents afin de faire avancer les choses.

Des questions plus générales soulevées par ces recherches mais qui ne s’y limitent pas seront examinées lors de futures réunions que convoquera prochainement l’OMS avec la participation d’un plus large éventail d’experts et de parties intéressées.

Source : OMS

Rendez-vous sur Hellocoton !

A Lire également

Sidaction : comment sont utilisés vos dons ? La règle des 50/50. L’ensemble des fonds nets collectés lors du Sidaction 2010 permettra à l’association de poursuivre ses engagements en redistribuan...
Cancer : ≪ Une Jonquille pour Curie ≫ du 19 au 24 ... Durant toute une semaine, du 19 au 24 mars 2013, l’Institut Curie met en place un grand événement de mobilisation solidaire contre le cancer. Elle inv...
La Fédération Française de Cardiologie lance le Do... La Fédération Française de Cardiologie (FFC) lance le Donocoeur, une campagne de mobilisation en faveur de la recherche en cardiologie qui se dérouler...
9ème édition Pasteurdon du 8 au 11 octobre 2015 Le Pasteurdon, rendez-vous annuel de la générosité au profit des chercheurs de l’Institut Pasteur, se déroule du 8 au 11 octobre. En 2015, ce sont 20 ...
Plan Cancer : « des efforts à poursuivre » pour ré... Selon un rapport publié par la Direction générale de la santé (DGS), avec l’appui de l’Institut national du cancer (INCa), les moyens pour le Plan can...
Recherche sur l’embryon: le Conseil constitutionne... Le Conseil constitutionnel, saisi par l’opposition, a validé jeudi 1er août la loi autorisant la recherche sur l’embryon et les cellules souches, adop...
Plan cancer 2009-2013: les 3 points qu’il faut ret... Deux mesures phare dans le nouveau plan cancer:  la création de cinq sites de recherche contre la maladie et la mise en place d’une journée de l'activ...
Un panorama interactif sur « les cancers en Franc... Epidémiologie, prévention, dépistage, recherche, soins, vie avec un cancer... L’Institut national du cancer propose l’édition 2016 de son ra...
Sidaction 2010 : trois jours pour soutenir la rech... L’édition 2010 du Sidaction débute ce vendredi. Jusqu'au dimanche 28 mars, plus de 4 500 bénévoles, 11 chaînes de télévision et 5 radios appellent les...
Téléthon 2013 : des initiatives « Green » pour fai... A l'occasion du Téléthon 2013 qui se déroulera les 6 et 7 décembre 2013, des opérations de collecte "green" de recyclage sont organisées au profit de ...
Le Parlement adopte le projet de loi autorisant la... La proposition de loi autorisant, sous encadrement juridique et éthique, la recherche sur l'embryon et les cellules souches embryonnaires humaines, ad...
Téléthon : portes ouvertes sur l’AFM 95 200 117 euros : c’est le résultat final de la 23ème édition du Téléthon organisée les 4 et 5 décembre derniers par l’AFM. A l'occasion de l'annonce...
Autisme : trois grandes orientations pour le nouve... Intensifier la recherche, améliorer le diagnostic et l’accompagnement, renforcer la formation, l’information... Roselyne Bachelot, la ministre des sol...
Soutenez la recherche pour vaincre la mucoviscidos... Vaincre la Mucoviscidose se bat activement pour améliorer le quotidien et l’espérance de vie de quelques 6000 patients en France notamment en finançan...
Le Neurodon repart en campagne pour la recherche A l'occasion de la semaine du cerveau, le Neurodon, collecte nationale de fonds organisée chaque année par la fédération pour la Recherche sur le cerv...
Vers un traitement de l’hépatite E ? Maladie émergente parfois mortelle et sans traitement connu, l’hépatite E est responsable d’une inflammation aiguë ou chronique du foie. Des chercheur...