Selon le dernier bulletin du réseau Sentinelles , la semaine dernière en France métropolitaine, l’incidence des syndromes grippaux vus en consultation de médecine générale a été estimée à 73 cas pour 100 000 habitants, en dessous du seuil épidémique (181 cas pour 100 000), confirmant ainsi la fin de l’épidémie.

Aucune région française n’affiche un niveau d’activité supérieur au seuil. Concernant les cas rapportés, la semaine dernière, l’âge médian était de 30 ans (17 mois à 88 ans) ; les hommes représentaient 44% des cas. Les tableaux cliniques rapportés par les médecins Sentinelles ne présentaient pas de signe particulier de gravité. Aucune hospitalisation n’a été rapportée.

Un virus discret mais toujours présent
Selon les données du Réseau des GROG, pendant la semaine du lundi 11 au dimanche 17 janvier 2010, le virus pandémique s’est fait plus discret mais reste toutefois présent dans les prélèvements des médecins vigies du Réseau des GROG depuis le début du mois de janvier. Ainsi la grippe A(H1N1) 2009 a représenté 84.000 cas, soit 10 % des consultations médicales pour infections respiratoires aiguës (IRA), les 90 % restants étant dus à des agents infectieux respiratoires non grippaux. La part des consultations en médecine de ville pour Infection Respiratoire Aigue (IRA) est revenue à des valeurs habituelles en période hivernale et hors épidémie de grippe .

Source : Réseau Sentinelles et Réseau des GROG

Rendez-vous sur Hellocoton !