24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Grenelle Environnement : un nouvel engagement pour réduire l’usage des pesticides en zones non agricoles

Chantal Jouanno a signé le 3 septembre dernier l’accord cadre relatif à l’usage professionnel des pesticides en zones non agricoles, avec des représentants de collectivités territoriales, et les principaux acteurs de l’usage professionnel des pesticides.

L’utilisation des produits pesticides en zones non agricoles (voiries, trottoirs, parcs publics, terrains de sports ou de loisirs, zones industrielles, aéroports…) représente environ 5 % du tonnage de substances actives commercialisées chaque année en France. Les services techniques des collectivités locales en sont les premiers utilisateurs professionnels.

Ces usages constituent une source de contamination des eaux. En effet, utilisés sur des surfaces imperméables ou peu perméables, ils entraînent une pollution des eaux liée au ruissellement.

Les signataires de cet accord-cadre s’engagent à :
– Améliorer la connaissance des utilisateurs par la formation, la recherche et la connaissance des organismes nuisibles ;
– Privilégier les aménagements urbains qui nécessitent un usage en pesticides aussi minimal que possible ;
– Améliorer les pratiques d’entretien, en n’utilisant les pesticides qu’en dernier ressort et en utilisant dans ce cas des produits à faible impact tout en réduisant les quantités apportées (traitements localisés…) ;
– Diffuser les bonnes pratiques et les retours d’expériences notamment par la création d’une plate-forme informatique d’échange entre professionnels.

«Les jardins et espaces verts sont des lieux de vie, et des lieux de rencontre quotidienne entre l’homme et la nature. La conception et l’entretien de ces espaces doivent participer à la protection de l’environnement. Par la signature de cet accord, sur la réduction de l’utilisation de pesticides, les collectivités locales et les professionnels du secteur apportent une contribution importante à l’atteinte des objectifs du Grenelle Environnement» a déclaré Chantal JOUANNO.

> Pour en savoir plus : lien vers les questions/réponses sur les pesticides

Source : Ministère du développement durable et de l’écologie

Rendez-vous sur Hellocoton !

7 septembre 2010