Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), des millions de personnes atteintes de gonorrhée risquent de ne plus pouvoir se soigner si l’on ne prend pas des mesures urgentes. Plusieurs pays, parmi lesquels l’Australie, la France, le Japon, la Norvège, le Royaume-Uni et la Suède, signalent déjà des cas de résistance aux céphalosporines, dernière classe d’antibiotiques encore disponible pour traiter la gonorrhée. On estime que, chaque année, 106 millions de personnes contractent la gonorrhée, qui se transmet par voie sexuelle.

«La gonorrhée devient un grand problème de santé publique vu son incidence élevée et la diminution des possibilités de traitement, commente le Dr Manjula Lusti-Narasimhan, du Département de l’OMS Santé et recherche génésiques. Les données dont on dispose ne représentent que la partie émergée de l’iceberg. Sans une bonne surveillance, on ne connaîtra pas l’ampleur de la résistance et si l’on ne cherche pas à mettre au point de nouveaux antimicrobiens, il n’y aura peut-être bientôt plus de traitement efficace.»

 Utiliser les antibiotiques à bon escient

Dans de nouvelles recommandations publiées aujourd’hui, l’OMS incite à être plus vigilant concernant le bon usage des antibiotiques et à chercher d’autres protocoles thérapeutiques contre l’infection à gonocoque. Le plan d’action mondial conçu par l’OMS pour endiguer la résistance de Neisseria gonorrhoea aux antimicrobiens et limiter son impact préconise aussi de mieux surveiller les souches résistantes, de les signaler plus régulièrement et d’améliorer la prévention, le diagnostic et les moyens de lutte.

Un agent pathogène résistant

La gonorrhée représente un quart de la morbidité due aux quatre principales infections sexuellement transmissibles curables.1 Depuis l’avènement des antibiotiques, l’agent pathogène a développé une résistance à la plupart des antibiotiques généralement utilisés comme traitement, notamment la pénicilline, les tétracyclines et les quinolones.

«Nous sommes très préoccupés par les échecs thérapeutiques enregistrés dernièrement avec le dernier traitement efficace disponible – la classe des céphalosporines – parce qu’aucun autre médicament n’est en cours de développement, déplore le Dr Lusti-Narasimhan. Si l’on ne peut plus traiter les infections à gonocoques, les conséquences sur la santé seront importantes.»

Une utilisation excessive des antibiotiques de mauvaise qualité

La résistance aux antimicrobiens résulte de l’accès sans frein aux antimicrobiens, d’une utilisation excessive et de la mauvaise qualité des antibiotiques ainsi que des mutations génétiques naturelles des organismes pathogènes. De plus, les souches de N. gonorrhoea tendent à conserver la résistance génétique aux antibiotiques utilisés précédemment, même s’ils ne sont plus employés. On ignore l’ampleur de cette résistance dans le monde faute de données fiables sur la gonorrhée dans de nombreux pays et parce que les études sont insuffisantes.

Des problèmes multiples

Si elle n’est pas soignée, l’infection à gonocoque peut entraîner des problèmes de santé chez l’homme, la femme et le nouveau-né, notamment:

– infection de l’urètre, du col de l’utérus et du rectum;
– stérilité chez l’homme et la femme;
– forte augmentation du risque de contamination par le VIH et de transmission du VIH;
– grossesse extra-utérine, avortement spontané, mortinaissance et accouchement avant terme;
– 30 à 50% des enfants mis au monde par des femmes souffrant d’une gonorrhée non traitée contractent une infection oculaire grave pouvant entraîner la cécité.

« On peut prévenir la gonorrhée en adoptant des pratiques sexuelles à moindre risque. Le dépistage précoce et le traitement rapide, y compris des partenaires sexuels, sont essentiels pour lutter contre les infections sexuellement transmissibles », souligne enfin l’OMS.

Source : OMS

Rendez-vous sur Hellocoton !

A Lire également

La Journée mondiale de la Santé en vidéo Pour cette Journée mondiale de la Santé du 7 avril 2012, l'OMS (Organisation Mondiale de la Santé) propose une vidéo pour célébrer cet évènement  dédi...
Journée internationale de l’audition, le 3 mars 20... A l’occasion de la Journée internationale de l’audition, organisée chaque année le 3 mars, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) lance «Écouter sa...
Antibiotiques : la consommation des Français supér... Selon le rapport annuel de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), la consommation d'antibiotiques repart à la h...
Le cinéma incite-t-il les jeunes à fumer ? Selon le rapport de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) sur les films sans tabac, Smoke-Free Movies Report – From evidence to action, les films ...
Les antibiotiques : quand sont-ils efficaces ? Pas automatiques ? On a cru pendant longtemps qu’ils nous permettraient de soigner toutes les maladies infectieuses d’origine bactérienne ou non.   ...
Antibiotiques : « Utilisés à tort, ils deviendront... Depuis  le 31 octobre, l'Assurance maladie repart en campagne contre le mésusage des antibiotiques. « Utilisés à tort, ils deviendront moins forts", c...
106 millions d’enfants vaccinés en 2008, un record... Inversant une tendance à la baisse, les taux de vaccination n’ont jamais été aussi élevés que maintenant et le développement des vaccins est en plein ...
Résistance aux antibiotiques : attention aux idées... Une enquête de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) révèle une large incompréhension de l’opinion publique à l’égard de la résistance aux médicam...
Trop d’antibiotiques en France selon Roselyne Bach... Selon un communiqué publié mercredi, Roselyne Bachelot a estimé que la consommation d'antibiotiques restait "trop élevée en France par rapport aux aut...
Infections nosocomiales : Sanofi Pasteur lance une... Sanofi Pasteur, le laboratoire qui regroupe les activités vaccins du groupe pharmaceutique Sanofi, a annoncé le lancement des essais cliniques de phas...
Les cendres du volcan islandais pourraient poser d... L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a indiqué vendredi que les cendres projetées dans l'atmosphère par le volcan en éruption en Islande pourraie...
Pollution de l’air : 7 millions de décès pré... Maladies respiratoires, AVC, cancers... Près de 7 millions de personnes sont décédées prématurément en 2012 – une sur huit au niveau mondial – du fait...
AVC, cancer, diabète… : 16 millions de décès... Maladies cardiaques ou pulmonaires, accident vasculaire cérébral, cancer ou encore diabète... L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) vient de publi...
Une campagne pour une meilleure hygiène des mains Chaque année le 5 mai, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) mène une campagne afin d'améliorer l’hygiène des mains lors des soins de santé et de ...
Méningite : l’OMS donne son aval à un vaccin... Sanofi Pasteur, la division vaccins du laboratoire français Sanofi, vient de voir l'un de ses vaccins quadrivalents contre les infections invasives à ...
Maladies non transmissibles : l’OMS dresse l... Cancer, cardiopathies, pneumopathies et diabète... un nouveau rapport de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) donne des informations sur la situa...