Suite au signalement d’événements cardio-vasculaires et de décès encore inexpliqués, l’agence européenne du médicament (EMA) a débuté une réévaluation du rapport bénéfices / risques du Gilenya® (fingolimod) du laboratoire pharmaceutique Novartis, indiqué en monothérapie dans le traitement de la sclérose en plaques rémittente récurrente, sévère et d’évolution rapide.

Cette réévaluation a été initiée après la notification d’événements cardio-vasculaires chez des patients traités par Gilenya® et en particulier le décès d’une patiente aux Etats-Unis dans les 24 heures après la première administration. Six autres cas de décès inexpliqués ont par ailleurs été notifiés dont trois cas de décès par mort subite. De plus, trois autres décès en lien avec un infarctus du myocarde et un décès en lien avec un trouble du rythme cardiaque ont été signalés.

« A ce jour, le lien entre la survenue de ces décès et la prise de Gilenya® n’est pas établi », indique de son côté l’Afssaps dans un communiqué. « Le risque de bradycardie associé au traitement par GILENYA® , en particulier dans les heures suivant la première administration, a été identifié dans les essais cliniques ayant conduit à l’autorisation de mise sur le marché. Le résumé des caractéristiques du produit prévoit une première administration en établissement de santé avec une surveillance clinique du patient pendant 6 heures », indique l’agence du médicament.

A titre de précaution, en raison des incertitudes qui pèsent sur les causes des décès survenus sous GILENYA®, et dans l’attente des résultats de l’évaluation européenne, l’Afssaps recommande, de façon immédiate :

– De pratiquer un électrocardiogramme avant la première administration
– De respecter strictement l’administration en établissement de santé pour la première dose et de surveiller le patient pendant 24 heures
– De pratiquer un monitoring cardio-vasculaire durant les 24 premières heures avec un enregistrement continu de l’électrocardiogramme et une surveillance de la tension artérielle (par une méthode non invasive ou une prise de tension artérielle toutes les heures).
– De poursuivre la période d’observation au-delà de 24 heures en cas de trouble cardiaque significatif, jusqu’à complète résolution, en particulier en cas de :

– persistance à la fin de la période d’observation d’une bradycardie à moins de 40 battements/minutes ou d’une diminution du rythme cardiaque de 20 battements par minute par rapport au rythme de base ou d’un bloc auriculo-ventriculaire du second degré de type Mobitz I.

– apparition pendant la période d’observation d’une bradycardie symptomatique ou la survenue d’un bloc auriculo-ventriculaire du second degré de type Mobitz II ou de degré III.

D’alerter les patients sur la nécessité de consulter immédiatement en cas de survenue de symptômes pouvant faire évoquer un problème cardiaque (douleur thoracique, malaise…)

L’Afssaps précise que ses recommandations vont au-delà de celles préconisées par l’EMA quant à la durée de la surveillance (surveillance par monitoring pour une durée de 6 heures). Elles sont prises par l’Afssaps du fait de l’arrivée récente sur le marché du médicament (commercialisé en France depuis le 16 décembre 2011 par les laboratoires Novartis) et afin de s’assurer d’une première administration en toute sécurité pour le patient. « Elles sont susceptibles d’évoluer au fur et à mesure de la réévaluation du rapport bénéfices/risques du produit », précise enfin l’Afssaps.

Source: Afssaps

Rendez-vous sur Hellocoton !

A Lire également

Médicaments: les Français ont toujours confiance m... Le syndicat de l'industrie pharmaceutique française (Leem) a présenté lundi une enquête consacrée au médicament réalisée en janvier 2012 par Ipsos*. M...
L’AVC, troisième cause de décès en France L'AVC reste à ce jour la première cause de handicap permanent de l'adulte dans les pays industrialisés et la troisième cause de décès en France où il ...
Mort subite du nourrisson : « Je dors sur le dos »... La mort subite du nourrisson (MSN) reste, malgré une diminution d'incidence majeure de 1500 décès à 300 par an après la campagne nationale menée en 19...
48 000 décès par an seraient liés à la pollution d... Santé publique France publie aujourd’hui de nouveaux travaux sur l’impact de la pollution atmosphérique sur la santé en France métropolitaine. Ces d...
Le classement des médicaments les plus prescrits e... Quels sont les médicament les plus prescrits en pharmacie et à l'hôpital ? Selon un récent bilan de l’Assurance maladie, les remboursements de médicam...
Super Nanny est morte Cathy Sarraï, la Super Nanny de  M6, est décédée dans la nuit de mardi à mercredi, selon la Tribune de Genève. Elle avait 47 ans. Elle ne sera plus l...
Pilules de 3e et 4e générations : l’agence e... Un comité de l'agence européenne du médicament (EMA) a estimé dans un avis publié vendredi que le bénéfice/risque des pilules de troisième et quatrièm...
Difficultés d’approvisionnement de lévothyrox en F... L'association française des malades de la thyroïde (AFMT) vient de dénoncer dans une lettre adressée à Marisol Touraine, la ministre de la Santé, la p...
Le Furosémide Teva 40mg revient dans les pharmacie... Le Furosémide Teva 40mg sera de retour dans les pharmacies à partir du 6 septembre prochain. Le laboratoire Teva vient en effet de recevoir l’autorisa...
Médicaments : vers la suspension de Protelos® de S... Les laboratoires Servier ont annoncé vendredi que le Comité européen de Pharmacovigilance recommande la suspension de l’Autorisation européenne de Mis...
Antidouleur et antidépresseur: vers un médicament ... Des scientifiques de l’Institut Pasteur et du CNRS  ont mesuré, chez l’animal, les pouvoirs analgésique et antidépresseur de l'Opiorphine, un messager...
Alerte sur le « Sorbitol Food Grade » Les autorités sanitaires européennes ont informé les autorités françaises du décès d’une personne et de l’hospitalisation de deux autres personnes en ...
Sida : le nombre de décès d’adolescents a triplé e... Selon des données publiées par l’Unicef, le nombre de décès d’adolescents imputables au Sida aurait triplé au cours des 15 dernières années. Aujour...
L’alcool serait à l’origine de 49 000 ... Selon une étude parue dans L''European Journal of Public Health, la consommation d’alcool en France serait responsable de près de 49 000 morts en 2009...
Essais cliniques : une web série pour mieux compre... Le Leem, organisation qui représente les industriels du médicament en France, a mis en ligne une web série constituée de quatre épisodes pour explique...
Somnolence au volant : 800 morts par an Pour la seconde année consécutive, l’association « 40 millions d’automobilistes » publie les résultats de son Institut de l’Accident, résultant de l’a...