24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Froid, grippe… l’hiver dernier a été meurtrier

Selon une étude de l’Institut national de veille sanitaire (InVS), près de 6.000 décès supplémentaires ont été enregistrés entre février-mars durant la vague de froid et les épidémies saisonnières. Parmi les plus touchées, les personnes âgées de plus de 85 ans.

« Entre le 6 février et le 18 mars 2012, un excès de près de 6.000 décès (+13%) a été estimé, comparativement aux effectifs enregistrés les années précédentes », selon les chiffres de l’InVS publiés mardi dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH).

Parmi les plus touchées, les personnes âgées de plus de 85 ans. On dénombre en effet 2.850 décès en excès (+18%) chez les personnes âgées de 85 à 94 ans et un millier de décès en excès (+31%) chez les personnes de 95 ans ou plus.

Des chiffres, qui selon les auteurs de l’étude, résultent en partie de « la survenue concomitante de plusieurs facteurs » : vague de froid et épidémies saisonnière (gastro-entérite suivie d’une épidémie de grippe saisonnière, qui a atteint un pic fin février-début mars).

Ce phénomène a touché la quasi-totalité des régions (à l’exception de la Corse) avec des excès de décès variant de +8% en Alsace à +22% en PACA. Les régions les plus touchées étaient situées principalement dans le sud de la France, alors qu’en 2009 le nord-ouest et la région Languedoc-Roussillon étaient les plus concernées.

Source : BEH / InVS

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 septembre 2012