24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Fatigue au volant : bientôt un test de salive pour la détecter ?

Des chercheurs du Centre du sommeil et de la vigilance de l’Hôtel-Dieu travaillent à la mise au point d’un test salivaire permettant de mesurer la fatigue des conducteurs.

Alors que la fatigue du conducteur est responsable d’un tiers des accidents de la route en France, ce test de salive, dont l’expérimentation est financée par Vinci Autoroutes, pourrait permettre de mesurer la fatigue des conducteurs avant qu’ils ne prennent la route.

« Ce test pourrait équiper chaque véhicule, et permettrait aux conducteurs d’auto-évaluer leur niveau de privation de sommeil avant de prendre le volant, comme les éthylotests permettent de mesurer le taux d’alcoolémie », estime ainsi François-Brince Hincker, un représentant de la société d’autoroute.

En effet, la languette de ces «autotests de fatigue» se pose sur la langue et permet de détecter au bout d’une dizaine de minutes des marqueurs physiologiques de la privation de sommeil.

Selon Le Figaro, le dispositif est en phase d’essai auprès d’un cinquantaine de personnes. Le projet pourrait se concrétiser d’ici la fin de l’année 2015.

Rendez-vous sur Hellocoton !

18 février 2015