24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Etre accroc aux UV, c’est possible !

Si vous êtes amateur de cabines de bronzage, la réponse pourrait être oui. C’est en tout cas ce qu’affirme une étude américaine publiée dans les Archives of Dermatology.

Selon les chercheurs, les amateurs de cabines de bronzage peuvent développer une dépendance aux UV et ressentir une anxiété ou des symptômes d’accoutumance similaires à ceux observés chez les personnes dépendantes à l’alcool ou aux drogues.

Pour arriver à cette conclusion, les scientifiques ont observé 421 étudiants. 229 se rendaient dans des cabines de bronzage et cela en moyenne 23 fois par an. Parmi ces étudiants, 70% d’entre eux affichaient des signes de dépendance vis-à-vis du bronzage artificiel, selon des mesures inspirées des questionnaires sur la dépendance à d’autres substances.

« Malgré nos efforts pour informer le public sur les dangers pour la santé associés avec les radiations des UV, artificiels ou non, on observe une progression du nombre de jeunes adultes ayant recours au bronzage artificiel », expliquent les auteurs de l’article. Parmi les motivations des utilisateurs, se faire bronzer certes, mais aussi se « détendre, être de meilleure humeur ou socialiser »…

Les chercheurs suggèrent d’évaluer la dépression et l’anxiété chez les utilisateurs de cabines de bronzage afin de les diriger le cas échéant vers des professionnels de la santé mentale.

Rendez-vous sur Hellocoton !

20 avril 2010