Nicolas Hulot - Photo : www.ushuaia.comQuel est le niveau de sensibilité environnementale des Français ? Elle est réelle et toujours en augmentation. En Août 2007, juste avant la tenue du Grenelle, les menaces contre l’environnement étaient l’une des grandes préoccupations des Français.

Bien entendu, depuis la crise économique, cette hiérarchie a été considérablement modifiée mais les niveaux atteints à cette époque illustrent bien l’essor de la sensibilisation. Lors de la campagne présidentielle, l’écologie s’était invitée au cours des débats en la personne de Nicolas Hulot et de son pacte, signé par 5 candidats sur 12.

Deux ans plus tard, lors des élections européennes, la préservation de l’environnement a de nouveau fait une entrée fracassante au sein du débat politique avec le résultat de la liste menée par les écologistes. La sensibilisation ne faiblit pas car les Français subissent les atteintes à l’environnement de plus en plus directement. Elles sont désormais une réalité indubitable. Depuis 2005, la proportion de personnes déclarant souffrir de troubles liés à la pollution atmosphérique a augmenté de presque 10 points et elle se globalise, aussi bien dans les grandes agglomérations qu’en milieu rural.

 Quel est l’impact de cette sensibilisation sur leur volonté de « consommer durable » ? La crise est-elle venue changer la donne ? Bien évidemment, les consommateurs regardent toujours plus minutieusement les prix lorsqu’ils font leurs achats quotidiens. Cela étant, cette attention a aussi eu de réelles répercutions sur leurs comportements responsables. La crise a favorisé l’appropriation de la question énergétique : aujourd’hui, les consommateurs observent presque toujours les étiquettes énergétiques avant d’acheter leur électroménager. C’est l’une des seules qu’ils identifient correctement et qu’ils comprennent. D’ailleurs, de nombreux projets d’étiquetage environnemental s’en inspirent. On note aussi que les travaux de maîtrise de l’énergie dans le logement, s’ils n’ont pas quantitativement augmenté, ont qualitativement évolué. Les travaux sont souvent plus conséquents.

Pour les achats et les courses en magasin, les choses sont plus compliquées. Les consommateurs ont toujours beaucoup de mal à reconnaître les écolabels (on ne parle pas ici des labels AB ou du commerce équitable) et la surmultiplication de l’offre leur complique la tâche. Ils restent très critiques quant à la fiabilité et le caractère scientifiquement fondé de l’information donnée par ces produits, bien que leur sensibilité environnementale augmente.

Source : IPSOS
http://www.ipsos.fr/

Rendez-vous sur Hellocoton !

A Lire également

Climat : des émissions réduites de 80 % à 95 % d’i... En vue du prochain sommet de Copenhague, en décembre prochain, les ministres européens de l'Environnement se sont accordés sur une baisse des émission...
PUMA veut devenir neutre en carbone La marque Puma compensera l'empreinte carbone générée par les voyages à destination et au départ d’Afrique du Sud de ses équipes participant à la Coup...
Grenelle 2 : adoption du droit au péage urbain La Commission Mixte Paritaire du droit vient d’accepter l’expérimentation du péage urbain dans les agglomérations françaises de plus de 300 000 habita...
Grippe aviaire : plus d’un Français sur quatre a p... Selon un sondage réalisé par Odoxa pour la MNH, le Figaro et France Inter, 42 % des Français redoutent une transmission du virus de la grippe aviaire ...
Résultats de l’enquête « Les Français, le dé... OpinionWay vient de publier les résultats de son étude « : « Les Français, le développement durable et les médias – saison 2 ». En effet, l’institut d...
BD Gaston Lagaffe : après l’écologie, « la ... Le nouveau tome des BD de Gaston Lagaffe est paru ! Après "l'écologie selon Lagaffe", c'est au tour de la biodiversité d'être mise à l'honneur. "la Bi...
Fournitures scolaires : comment se repérer dans la... Pour se retrouver dans ce labyrinthe, un petit décodage de la signalisation s'impose. Les écolabels, mis en place par les pouvoirs publics garantissen...
Enquête: les Français face au cancer Quelle perception les Français ont-ils du cancer ? Tabac, alcool, nutrition.... Quels sont leurs comportements à risque ? L’Institut national de préve...
Alcool: les Français consomment de moins en moins ... Selon le Baromètre 2013 de la consommation des boissons alcoolisées en France, présenté jeudi par Entreprise & Prévention, les achats de boissons ...
Tiers-payant : 54% des Français favorables à sa gé... Plus de la moitié des Français se prononceraient en faveur la généralisation du tiers-payant selon une étude Ifop à paraître dans Dimanche Ouest Fran...
Environnement, alimentation, travail… : nais... Le nouvel établissement de santé, désigné par l'acronyme Anses * (prononcer « An'sès »), reprend les missions, les moyens et le personnel de l'Agence ...
Santé : 30% des Français sont en surpoids Selon les résultats de l'étude MGEN « Habitudes de vie et surpoids », 3 Français sur 4 s'estiment en bonne santé. Pourtant 1 sur 2 est en surpoids et ...
Salon Bio de La Rochelle 2011 « Respirez la Vie »... La 8ème édition du salon Bio « Respirez la Vie » dédiée à notre alimentation et à notre style de vie ouvrira ses portes au Parc des expositions de La ...
Un Français sur quatre aurait déjà consulté un psy... Un sondage TNS Sofres réalisé pour Psychologies magazine révèle que plus d'un Français sur quatre aurait déjà consulté au moins une fois un "psy" qu'i...
60% des Français ne sont pas inquiets pour leur sa... Selon les résultats d'une enquête Harris Interactive pour L'Observatoire Cetelem, les Français se montrent sensibilisés et responsabilisés en matière ...
Alzheimer : 90% des Français prêts à se faire diag... Selon une étude (*) de TNS Sofres et de l'Espace de Réflexion Ethique sur la Maladie d'Alzheimer (EREMA), 90% des Français interrogés se soumettraient...