24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Endométriose : une campagne pour sensibiliser élèves et personnels

Le ministère de l’Éducation Nationale, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche et l’association Info Endométriose viennent de signer une convention qui permettra de sensibiliser élèves et personnels à l’endométriose. Cette maladie gynécologique touche une à deux femmes sur dix en France.

Affection gynécologique méconnue et complexe, l’endométriose résulte d’un développement anarchique de la muqueuse utérine et provoque des douleurs et troubles des systèmes gynécologiques, urinaires et digestifs pour les cas les plus répandus.

Faute de recherches poussées et de connaissances médicales répandues, il faut aujourd’hui en moyenne 6 à 10 ans pour diagnostiquer cette maladie, ce qui en augmente encore les complications et les conséquences (infertilité, iléostomie, hystérectomie…) et fait vivre un enfer psychologique et physique aux malades.

Une sensibilisation à la rentrée 2016
Impliquée depuis plusieurs années dans la question de l’endométriose, la ministre de l’Éducation Endométriose : une campagne pour sensibiliser élèves et personnelsnationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Najat Vallaud-Belkacem, souhaite désormais que les élèves et les personnels de l’éducation nationale soient sensibilisés à cette maladie, dans le cadre, notamment, du parcours éducatif de santé qui entre en vigueur à la rentrée 2016.

La convention permettra la diffusion d’informations via des affiches, flyers et brochures dans tous les établissements scolaires, la mise en place d’outils pédagogiques et de modules de formation pour les personnels d’éducation nationale par Info Endométriose, en collaboration avec cinq associations de patientes partenaires (EndoFrance, ENDOmind France, Ensemble Contre l’Endométriose, Mon Endométriose ma Souffrance, Karukera Endométriose) et les professionnels de santé. Ces actions visent à briser un tabou et à réduire le retard de diagnostic qui est actuellement de 7 ans, favorisant ainsi une prise en charge médicale plus précoce pour une limitation de l’aggravation des symptômes.

Plus d’infos sur : http://info-endometriose.fr/

Rendez-vous sur Hellocoton !

28 juin 2016