24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Economies d’énergie : le nombre de ménages réalisant des travaux en hausse

Selon les résultats du baromètre annuel sur les équipements et les comportements des ménages à l’égard de la maîtrise de l’énergie dans leur logement de  L’ADEME, le nombre de foyers ayant réalisé des travaux de maîtrise de l’énergie progresse de 11,1% en 2005 à 14,8% en 2009. 

 La réduction de la facture énergétique reste l’une des principales préoccupations des ménages qui évoluent progressivement dans leur comportement au quotidien (diminution de la température de chauffage, utilisation de lampes basse consommation…). Parallèlement à cet enjeu économique, l’amélioration du confort est également une motivation importante pour réaliser des travaux de maîtrise de l’énergie dans le logement. Elle explique en partie la part toujours prépondérante (70%) des travaux sur le bâti (plus d’un quart des travaux portent sur le double vitrage, légère augmentation des travaux d’isolation des combles et toitures…). Un tiers des interventions concerne l’amélioration des systèmes de chauffage et d’eau chaude sanitaire avec un recours stable aux équipements utilisant des énergies renouvelables, en particulier l’énergie solaire.
En moyenne, les Français ayant réalisé des travaux de maîtrise de l’énergie ont dépensé 4 899€ en 2009, soit une augmentation de 6% par rapport à 2008. Les dispositifs d’aides financières mis à la disposition des particuliers bénéficient d’une bonne notoriété et jouent un rôle déterminant dans le passage à l’acte : la TVA à 5,5% et le crédit d’impôt développement durable (CIDD) sont cités comme outils très incitatifs par les ménages ayant entrepris des travaux de rénovation énergétique (respectivement par 20% et 34% des ménages). Pour financer ces travaux, les ménages ont principalement eu recours au CIDD (69% ont demandé à en bénéficier cette année). Mesure phare du Grenelle de l’environnement, lancé en avril 2009, l’éco-prêt à taux zéro atteint déjà une bonne notoriété (connu de 56% des personnes sondées).

 Une sollicitation accrue des professionnels
69% des travaux de maîtrise de l’énergie réalisés en 2009 l’ont été par des professionnels, soit une augmentation de 4 points par rapport à 2008. Cela s’explique notamment par le poids incitatif des dispositifs d’aides gouvernementaux qui imposent aux particuliers de faire appel à eux. C’est également vers les professionnels que s’orientent les personnes interrogées (55%) pour être conseillées sur la réalisation de leurs travaux de maîtrise de l’énergie. Pour répondre à cette forte demande et accompagner les professionnels du bâtiment dans l’évolution de leur métier, le Ministère du Développement durable et l’ADEME ont mis en place un dispositif de formations et d’information dédié. Il complète le travail important de l’ensemble des acteurs du secteur sur les labellisations et certifications.

Source : ADEME

Rendez-vous sur Hellocoton !

22 septembre 2010