À partir du 1er juillet, tous les bureaux, commerces et autres bâtiments non résidentiels ont l’obligation d’éteindre leurs éclairages la nuit entre 1h et 7h du matin.

Cette mesure a pour objectif de réaliser une économie de 200 millions d’euros, l’équivalent de la consommation annuelle d’électricité de 750 000 ménages. Elle contribue également à la préservation de la biodiversité, en évitant l’émission de 250 000 tonnes de CO2 et de pollutions lumineuses inutiles. Dans ce domaine, la France fait figure de pionnière en Europe.

Définie par arrêté le 25 janvier 2013, cette décision concerne les vitrines de magasins de commerce ou d’exposition ; les éclairages de façades de bâtiments ; les lumières de bureaux d’entreprises.
Ne sont pas concernés par cette mesure : les éclairages publics (éclairages des voies réservées à la circulation), ceux destinés à assurer la sécurité des bâtiments et enfin les éclairages intérieurs des logements et ceux de parties communes. Certaines dérogations sont également prévues, notamment pendant les périodes de fêtes et lors d’événements exceptionnels définis par arrêté préfectoral.

À noter que cette nouvelle mesure s’impose à tous. Des contrôles seront effectués par les maires et les préfets. Chaque infraction expose l’exploitant à une amende de 750 euros.

Source: Gouvernement.fr

Rendez-vous sur Hellocoton !