L’Afssaps met « vivement en garde » les mamans  sur les risques de transmission d’agents infectieux liés à l’utilisation du réseau mondial de partage de lait maternel sur internet « The Human Milk for Human Babies global network ». Ce dernier met en contact, via Facebook, des mères donneuses souhaitant offrir leur lait et des mères ne parvenant pas à allaiter suffisamment leur enfant.

« Aucun contrôle microbiologique et sérologique n’étant exercé a priori sur la donneuse lorsque le don est effectué en dehors des lactariums, le lait présente un risque pour l’enfant », estime l’agence.

Les bactéries en cause peuvent provoquer des septicémies et des méningites chez le nouveau-né si ces germes sont ingérés en quantité importante dans le lait maternel. Des virus, transmissibles par le lait maternel peuvent aussi être présents, les plus fréquents étant le virus de l’immunodéficience humaine (VIH), le virus T-lymphotrophique (HTLV), les virus des hépatites et celui de la rubéole.
Par ailleurs, les conditions de transport et de conservation du lait échangé directement entre mères, via ce réseau sur internet, ne sont pas encadrées et peuvent conduire à une dégradation du produit et un développement bactérien. « En conséquence, la qualité et l’innocuité de ce lait maternel ne peuvent être garanties et cette pratique d’échange présente des risques pour la santé des bébés et des jeunes enfants susceptibles de recevoir un lait contaminé ».

L’Afssaps rappelle que seuls les lactariums agréés [1] peuvent collecter et distribuer en France le lait maternel humain. Le réseau des lactariums et les produits qui en sont issus font l’objet de contrôles actifs par l’Afssaps. Ces contrôles permettent de garantir la qualité et la sécurité du produit par un encadrement des conditions de collecte, de préparation, de conservation et de distribution du lait maternel humain. Le lait ainsi distribué constitue un produit de santé soumis à prescription médicale [2].

En plus de la sécurité offerte par le réseau des lactariums, ceux-ci contribuent aussi à la promotion de l’allaitement maternel, à l’information et l’accompagnement des mères et de leur nouveau-né. En conséquence, l’Afssaps recommande vivement aux donneuses de se mettre en contact avec les lactariums pour la sécurité des enfants qui bénéficieront de leur lait. La liste des lactariums agréés est disponible auprès des Agences régionales de santé – ARS (coordonnées des ARS disponibles sur leur portail électronique : www.ars.sante.fr ).

L’Afssaps rappelle également que la responsabilité du réseau « the Human Milk for Human Babies global network » est susceptible d’être engagée en cas de contamination d’un bébé par du lait infecté.

[1] Article L.2323-1 du code de la santé publique
[2] Article L.5311-1 8° du code de la santé publique

Source : Afssaps

A Lire également

Médicaments et parabènes: l’Afssaps fait un premie... Suite à la publication par Le Monde de la liste des 400 médicaments contenant du parabène, l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de sa...
Bébé tousse : un dépliant pour savoir quoi faire... Suite à sa récente réévaluation des médicaments destinés à traiter la toux chez l’enfant de moins de deux ans, l’Afssaps a élaboré plusieurs documents...
Compléments alimentaires : les autorités de santé ... L’Agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afssa, aujourd'hui Anses) annonçait fin 2009 le lancement d’un dispositif national de vigilance...
Grippe A/H1N1 : un dispositif de surveillance des ... L’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) a présenté son dispositif de pharmacovigilance des effets indésirables qui se...
Premières téléconsultations de médecin par interne... Dans une interview au Parisien/Aujourd'hui en France ce mardi, la ministre de la Santé Roselyne Bachelot a annoncé que « les premières téléconsultatio...
Retrait du marché de POWERtabs, un complément alim... La Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF) alerte les consommateurs sur les risques pour la ...
Jouer avec Jenifer sur Internet et apprenez à prot... L’Inpes lance une nouvelle campagne d’information sur les risques auditifs liés à l’écoute de musique amplifiée. Elle consiste en une expé...
Folates: les futures mamans françaises ne profiten... Selon une enquête réalisée dans 4 pays européens, les femmes françaises, enceintes ou planifiant leur grossesse, sont les moins bien préparées à cette...
Médicaments sans ordonnance : 13% des Français ach... Selon une enquête Ifop réalisée pour le réseau de vente Pharmaket.com, qui regroupe sur son site des pharmacies agréées, plus d'un français sur dix, a...
Retraits de plusieurs lots de médicaments des labo... L’Afssaps indique avoir procédé le 10 janvier au retrait des spécialités exploitées par la société Alkopharm dont "l’indisponibilité immédiate n’aura ...
30 médicaments sous surveillance renforcée par l&r... L’Afssaps, l'agence sanitaire du médicament en France, vient de mettre à jour sa liste des médicaments sous surveillance renforcée qui compte désormai...
Vente de médicaments sur internet : le gouvernemen... Le ministre de l'Industrie Christian Estrosi est prêt à saisir la justice contre certains sites internet français qui vendent des médicaments en viola...
Sécurité sanitaire : le brouillard total autour de... Muriel Marland-Militello, député des Alpes-Maritimes, a alerté le Ministère de la Santé et des Sports  sur les cigarettes électroniques, vendues sur i...
“Insoutenable” : le premier clip trash contre l’al... La sécurité routière a décidé d'innover. Et de frapper fort, très fort. Son nouveau clip sur les dangers de l'alcool au volant «Insoutenable», est uni...
Uvestérol : l’Afssaps rappelle les recommandations... De nouveaux cas de malaise chez des nourrissons lors de l’administration de Uvestérol Vitaminé ADEC ou de Uvestérol D 1500UI/mL conduisent l’Afssaps à...
Addictions : la Française des jeux veut calmer le ... Gratter, miser, parier, sur internet, au bistrot, au casino : le jeu tourne parfois à l’obsession. Voire à la ruine. L’addiction aux jeux (argent, has...