24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Ebola : un vaccin préventif bientôt testé chez l’homme

Le groupe américain Johnson & Johnson vient d’annoncer le lancement de la Phase 1 du premier essai clinique de son vaccin préventif contre Ebola. Cet essai est le premier test du vaccin sur l’homme. Le processus de recrutement actuellement en cours, devrait se terminer fin janvier 2015.

Cette étude clinique de Phase 1 sur l’homme évaluera la sécurité et la tolérance de ce vaccin “prime-boost” qui utilise une première dose de vaccin pour “ amorcer” le système immunitaire et l’autre dose pour “stimuler” la réponse immunitaire au fil du temps. La réponse immunitaire générée par ce traitement sera évaluée sur le long terme. Différents traitements combinant le vaccin ou un placebo seront étudiés chez 72 adultes volontaires en bonne santé. D’autres études cliniques devraient commencer aux États-Unis ce mois-ci, et un peu plus tard en Afrique.

« Les premiers volontaires ont déjà reçu une dose initiale du vaccin. Cet essai est conduit par le “Oxford Vaccine Group” du département de pédiatrie de l’université d’Oxford », précise le groupe dans un communiqué.

Johnson & Johnson indique également que sa filiale pharmaceutique Janssen, en partenariat avec Bavarian Nordic A/S, a produit plus de 400 000 vaccins “prime-boost” qui seront disponibles d’ici avril 2015 pour des essais cliniques à grande échelle. « Cette année, un total de 2 millions de doses sera disponible au fil des mois, avec la possibilité d’atteindre rapidement 5 millions de doses si nécessaire, sur une période de 12 à 18 mois. L’objectif initial de Janssen de produire plus d’un million de doses d’ici la fin de 2015, dont 250 000 pour être utilisées d’ici mai 2015 dans des essais cliniques, a été revu à la hausse », poursuit le groupe.

Il rappelle également que « la modélisation soumise par la “London School of Hygiene and Tropical Medicine” à l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) indique que pour contrôler l’épidémie, les besoins en vaccin préventif s’élèvent à au moins 100 000 doses pour protéger les travailleurs de première ligne et jusqu’à 12 millions de doses pour assurer la vaccination à grande échelle des adultes dans les trois pays affectés ».

Source : Johnson & Johnson

Rendez-vous sur Hellocoton !

7 janvier 2015