24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

E-Santé : la France veut rester en pointe de l’innovation numérique

La ministre de la Santé a présenté lundi la stratégie nationale e-santé 2020. Objectifs de ce plan : accompagner les acteurs du système de soins dans le virage numérique afin de permettre à la France de rester à la pointe en matière d’innovation. Côté patients, Marisol Touraine veut « simplifier les démarches administratives » et « outiller la démocratie sanitaire ».

Quatre grandes priorités ont été dévoilées par la ministre :

–     développer la médecine connectée à travers un plan « big data » en santé, fruit d’une réflexion lancée en septembre dernier. Ce plan permettra par exemple la mise au point de nouvelles applications de suivi à distance ou d’interprétation des données médicales pour assister les médecins dans leurs diagnostics ;

–     encourager la co-innovation entre professionnels de santé, citoyens et acteurs économiques par le lancement d’appels à projets dédiés à l’e-santé ou le développement de living labs afin d’imaginer, en lien direct avec les utilisateurs, la médecine de demain (outils de télémédecine, applications de suivi des traitements, ect.);

–     simplifier les démarches administratives des patients (admission, prise de rendez-vous en ligne, etc.) et outiller la démocratie sanitaire à l’aide d’une plateforme numérique facilitant la consultation et la participation des usagers ;

–     renforcer la sécurité des systèmes d’information en santé grâce à un plan d’action dédié.

La ministre a annoncé la mise en place à l’automne d’un conseil stratégique pour piloter la stratégie e-santé 2020. Il réunira des représentants des professionnels du secteur, des usagers, des industriels et les institutions publiques qui concourent à sa mise en œuvre.

Consulter la stratégie e-santé 2020 dans son intégralité

Rendez-vous sur Hellocoton !

5 juillet 2016