24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

e-Pharmacie : les Français souhaitent plus de « connectivité »

Renouveler son ordonnance en ligne, commander les produits et les recevoir directement à domicile ou venir les retirer en officine… Selon une étude PHR/IFOP (*), les Français sont en demande de plus de « connectivité » dans leur pharmacie. Près de 8 Français sur 10 se déclarent favorables au partage des données recueillies par des objets connectés avec son pharmacien. 

Ainsi, 24% des Français déclarent spontanément souhaiter des information sur les traitements, via des conseils, l’accès aux notices des médicaments ou leur composition. Ils sont 22% à souhaiter être en mesure de commander et d’acheter des médicaments et traitements, afin de comparer les prix et consulter les offres et promotions par exemple.

Au sein des pharmacies, 12% des Français souhaiteraient trouver des écrans en libre service afin d’accéder à un espace digital personnalisé regroupant leurs informations de santé et permettant de renouveler une ordonnance, suivre l’état de leurs vaccinations, avoir accès à leur dossier médical en ligne ou encore de mettre à jour leur carte vitale.

Des démarches facilitées

Par ailleurs, les Français attendent que l’e-Pharmacie puisse faciliter leurs démarches à travers un site internet qui  leur permette d’optimiser le parcours santé : possibilité de renouveler son ordonnance en ligne (50%), commander les produits et les recevoir directement à domicile (39%) ou venir les retirer en officine (35%).

Parmi les outils connectés que les Français souhaiteraient trouver dans leurs officines, le tensiomètre est le plus demandé (58%), devant le lecteur de glycémie (35%) et un outil permettant l’analyse du sommeil (30%).

8 Français sur 10 favorables au partage des données avec son pharmacien

Près de 8 Français sur 10 (77%) se montrent favorables au partage des données recueillies par des objets connectés avec son pharmacien. Seuls 10% des Français s’estiment à même d’interpréter seuls les données santé fournies par les objets connectés. Parmi les informations personnelles, les Français sont prêt à partager les données médicales concernant le suivi de traitements (88%) ou les rendez-vous avec les professionnels de santé (64%). Ils se montrent également disposés à partager des informations de base telles que le poids, l’âge, la taille ou le groupe sanguin, et enfin les données relatives au rythme de vie comme le sommeil (69%) ou l’activité physique (61%).

Les Français sont également favorables à l’enrichissement de la relation avec leur pharmacien par le développement de contacts « dématérialisés », plus adaptés aux pratiques modernes. Par exemple, La prise de contact par SMS/e-mail pour être informé de la préparation de leur commande séduit 83% des sondés et 70% d’entre eux pour confirmer un rendez-vous. Selon 6 Français sur 10, les moyens de communication numérique doivent également permettre de mieux ajuster la posologie de leur traitement en fonction des données collectées par le pharmacien. En parallèle, le recours à la vidéo-conférence avec un professionnel de santé attire déjà environ 1 personne sur 2, que ce soit avec le médecin ( 57 %) ou le pharmacien (48%).

* Etude PHR / IFOP réalisée du 8 au 13 janvier 2015. Les interviews ont eu lieu par questionnaire auto-administré en ligne (CAWI – Computer Assisted Web Interviewing), selon la méthode des quotas, auprès d’un échantillon de 1001 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Rendez-vous sur Hellocoton !

18 février 2015