Bien qu’une grande majorité de français soit favorable au don d’organes après la mort, seuls 50% transmettent effectivement leur position à leurs proches.

A l’occasion de la 13ème édition de la journée nationale de réflexion sur le don d’organes et la greffe qui se déroule le 22 juin, l’Agence de la biomédecine invite les français à se mobiliser massivement en faisant connaitre leur position sur le don d’organes à leurs proches afin qu’ils puissent en faire part aux équipes médicales en cas de décès.

Pourquoi transmettre sa position sur le don d’organes à ses proches ?

En France, le don d’organes est placé sous le régime du consentement présumé (loi de bioéthique) : nous sommes tous présumés donneurs. Néanmoins, si l’on est opposé au don de ses organes, la loi permet de s’inscrire sur le registre national des refus ou de communiquer oralement sa position à ses proches.

Ainsi, lorsqu’un prélèvement d’organes est envisagé, les équipes hospitalières doivent obligatoirement et avant toute chose consulter le registre national des refus. Si le nom du défunt n’y figure pas, elles ont le devoir de s’assurer de la non-opposition de ce dernier au don de ses organes en interrogeant les proches, même si le défunt est détenteur d’une carte de donneur.

Il est donc important de transmettre sa position sur le don de ses organes à ses proches car ce sont eux qui portent à la connaissance des équipes médicales la décision du défunt. Ne pas connaître la position du défunt peut créer un grand désarroi chez les proches déjà frappé par la nouvelle du décès, les obliger à prendre une décision à la place du défunt et les conduire, dans le doute à dire qu’il était opposé au don, rendant impossible tout prélèvement.

Cette journée nationale est aussi l’occasion de se souvenir que le don est possible grâce à la générosité des donneurs et de leurs proches.

En 2012, pour la première fois, le seuil des 5.000 greffes a pu être franchi avec 5023 greffes d’organes réalisées. Or, cette même année, 17.627 malades ont eu besoin d’une greffe. « Sauver davantage de vies en permettant à plus de malades d’être greffés est aujourd’hui possible : c’est tout l’enjeu de la transmission de sa position sur le don d’organes à ses proches », souligne l’agence.

Source : Agence de la Biomédecine

Rendez-vous sur Hellocoton !

A Lire également

Journée nationale de l’hémochromatose –... Première maladie génétique en France, l'hémochromatose est due à la surcharge en fer de l'organisme : 1 français sur 300 en est atteint et l'ignore, 2...
Les petites poupettes de Chantal Thomass à 2€ pour... À partir du 2 novembre 2010, les petites Poupettes signées Chantal Thomass sont vendues au bénéfice de l'Association Laurette Fugain au prix de 2€ dan...
Journée nationale de réflexion sur le don d’organe... A l’occasion de la 13ème édition de la journée nationale de réflexion sur le don d’organes et la greffe, qui se déroulera le 22 juin prochain, l’Agenc...
Journée nationale de réflexion sur le don d’organe... La journée nationale de réflexion du don d’organes se déroule aujourd’hui dans toute la France avec l'objectif de sensibiliser  à l’importance du don ...
Cancers de la peau : une journée nationale pour mi... Le jeudi 26 mai 2016, le Syndicat National des Dermatologues-Vénéréologues organise pour la 18ème année consécutive la Journée nationale de prévention...
Cancers de la peau : Journée nationale de préventi... L’édition 2015 de la Journée nationale de prévention et de dépistage des cancers de la peau, organisée par le Syndicat National des Dermatologues-Vén...
Trisomie 21: 8ème journée nationale dimanche 21 no... La fédération nationale Trisomie 21 France, les associations Trisomie 21 organisent chaque année leur journée nationale le 3ème dimanche de novembre. ...
Chiropratique : une journée nationale pour les enf... Le samedi 13 novembre 2010, une centaine de chiropraticiens membres de l'Association Française de Chiropratique participeront à cette journée pour s'o...
Cancer du poumon : 1ère greffe mondiale d’un... A l’hôpital Avicenne de Paris, l’équipe du Pr. Emmanuel Martinod a réalisé une première mondiale en greffant une bronche artificielle chez un patient ...
La journée nationale des « dys » se déroule le 10 ... Dyslexie, dysorthographie ou encore dysphasie… La journée nationale des « dys » se déroule le 10 octobre 2014. A cette occasion, les associations se m...
Greffe hépatique : 1 seul foie sauve 2 vies Le 5 janvier dernier, deux patients adultes du groupe sanguin rare AB ont pu bénéficier simultanément d’un même greffon grâce à la séparation « in v...
Don d’organes : 11ème Journée nationale de r... A l’occasion de la 11ème Journée nationale de réflexion sur le don d’organes et la greffe, l’Agence de la biomédecine souhaite tout particulièrement i...
9ème Journée Mondiale du Don d’Organes, le 1... La Journée Mondiale du Don d'Organes, promulguée par l’OMS, permet au grand public de s’interroger sur la question de solidarité du don d’organes. En ...
Journée nationale de réflexion sur le don d’organe... Être pour ou contre le don d’organes post mortem, est un choix qui nous engage, mais qui engage aussi nos proches. C’est pourquoi il est important de ...
Donneur d’organes : une appli pour s’informer et s... La Journée Nationale du Don d’Organes se déroule le 22 juin 2015. A cette occasion, une application mobile a été lancée pour sensibiliser et permettre...
Médicaments : une campagne d’information sur « les... Cancer, infarctus, vaccination, greffe, douleur… Les Entreprises du Médicament (Leem) ont lancé depuis fin octobre une campagne d’information montrant...