24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Diagnostics du véhicule et bilan de la vue proposés gratuitement aux automobilistes

L’association Prévention Routière, en partenariat avec l’AsnaV (Association nationale pour l’amélioration de la Vue), CARGLASS®, et le CNPA (Le Conseil National des Professions de l’Automobile) mène l’opération « Lumière et Vision » durant le mois d’octobre, dans toute la France (hors Corse) afin de sensibiliser les automobilistes aux dangers de la route liés à la vision et à la visibilité.

A cette occasion, les automobilistes sont invités à réaliser un diagnostic gratuit des éléments de visibilité de leur véhicule (surfaces vitrées, balais d’essuie-glace et optiques de phares) sur place publique, dans les 231 centres du réseau Carglass et les 200 garages adhérents au CNPA, où des tests de vue leurs seront proposés.

90% des informations nécessaires à la conduite passent par la vue

Anticiper en portant le regard au loin ; regarder sur les côtés tout en surveillant ce qui se passe devant ; avoir le sens de « la profondeur visuelle » pour voir le relief ; lire les informations du tableau de bord… Plus de 90% des décisions et des gestes nécessaires à la conduite dépendent des capacités visuelles de son conducteur qui peuvent être altérées par différents facteurs comme un véhicule en mauvais état ou une vue non ou mal corrigée.

1 automobiliste sur 5 a un défaut visuel non ou mal corrigé… Cela représente 8 millions d’automobilistes parmi lesquels plus d’un million de conducteurs circulent sur les routes avec une vue inférieure aux 5/10ème requis par le code de la route.

Près de 45% des accidents mortels ont lieu la nuit

S’il y a moins de circulation la nuit, il y a toutefois plus de dangers : la nuit représente moins de 10% du trafic routier, mais 43 % des tués et 34,2 % des blessés hospitalisés. En cause, la fatigue, la vitesse, l’alcool, mais également tous les problèmes liés à la vision : dispositifs d’éclairages mal réglés, pare-brise non nettoyés, éblouissement, difficulté à apprécier les distances, capacités visuelles souvent insuffisantes…

A cette occasion, un contrôle rapide en 3 étapes est proposé :

– Un feu déréglé de 1% vers le haut = risque d’éblouissement des autres usagers X 20 !

– Un contrôle de l’ensemble des dispositifs d’éclairage et de signalisation : état, fonctionnement, orientation,…pour les feux de croisement, feux de route, feux de position, feux de détresse, feux de brouillard, feux de recul, feux stop.

– Une vérification de l’état des balais d’essuie-glace et de toutes les surfaces vitrées (pare-brise, vitres latérales, lunette arrière, rétroviseur).

Un test de la vue est distribué à chaque participant. L’objectif est de lui permettre de tester sa vue et de l’inciter à consulter un ophtalmologiste en cas de troubles de la vision. En 2011, cette opération avait permis de contrôler environ 70 000 véhicules.

Pour connaître les dates et lieux des points de contrôle Lumière et Vision (places publiques, garages CNPA, Centre Carglass®) dans chaque département, rendez-vous sur www.preventionroutiere.asso.fr

Rendez-vous sur Hellocoton !

27 septembre 2012