24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Diabète : des associations demandent le label Grande Cause Nationale

A l’occasion de la Journée Mondiale du diabète du 14 novembre, la Fédération Française des Diabétiques, l’association Aide aux Jeunes Diabétiques et la Société Francophone du diabète alertent  les pouvoirs publics sur l’urgente nécessité de se mobiliser et rappellent que cette maladie génétique et environnementale provoque 30 000 décès par an.

« Avec 400 nouveaux cas par jour, cette pathologie qui se divise en deux types, le diabète de type 1 (moins de 10% des cas) et le diabète de type 2, prend des allures épidémiques. », soulignent les associations.

 Pour parvenir à un meilleur contrôle de la maladie et une meilleure sensibilisation et information du grand public, la Fédération Française des Diabétiques et ses partenaires, réunis au sein du Collectif « Tous contre le diabète » demandent ainsi que le label « Grande Cause Nationale » soit attribué à la lutte contre cette pathologie.

Gérard Raymond, Secrétaire Général de la Fédération Française des Diabétiques estime la situation « plus que préoccupante » : « Le diabète est en train d’échapper à notre contrôle : seuls 27% des nouveaux cas de diabète recensés chaque année sont imputables au vieillissement de la population ; pour le reste, c’est du côté de la sédentarité et de l’obésité qu’il nous faut regarder (…) ».

Selon les associations, « l’obtention du label Grande Cause nationale permettrait de développer des actions coordonnées portant sur la prévention du diabète et de ses complications et sur l’éducation et l’accompagnement des patients. Le travail ainsi réalisé, en faisant nécessairement évoluer notre système de santé, profitera à l’ensemble des pathologies chroniques, dont la prise en charge est souvent inadaptée. »

700 000 personnes ignorent qu’elles sont diabétiques

Le diabète est mal connu des Français, on estime à 700 000 le nombre de personnes qui ignorent qu’elles sont diabétiques. Pourtant, il constitue le premier poste de dépense de santé et ses complications et comorbidités sont nombreuses et graves : le diabète est en effet la 2ème cause de maladies cardio-vasculaires et la 1ère cause d’amputation et de cécité.

Pour Gérard Raymond, il est nécessaire de mener des opérations de sensibilisation d’envergure et de mettre sur pied un programme de prévention : « Les facteurs environnementaux jouent un rôle-clé dans la déclaration d’un diabète de type 2 et conditionnent largement sa gravité. Alors que l’on sait qu’une personne dont la famille présente des cas de diabète ou qui a fait un diabète gestationnel est très susceptible de déclarer un diabète de type 2, rien n’est fait pour l’aider à en prévenir son apparition. »

Consulter la pétition « Tous contre le diabète »

Rendez-vous sur Hellocoton !

14 novembre 2014