24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

De nouvelles mesures pour réduire les consommations des appareils électroménagers

L’Union européenne vient d’adopter deux nouvelles mesures visant à limiter les consommations d’électricité et d’eau des lave-linge et lave-vaisselle.  Même si des progrès significatifs ont été réalisés ces dernières années, les consommations d’électricité liées aux seuls lave-linge dans l’Union européenne sont estimées à 35 térawatts-heures. Ce programme permettra d’économiser 340 TWh et de réduire de près de 140 millions de tonnes les émissions de CO2 d’ici 2020.

 Concernant les lave-linge, le règlement impose des seuils de performance sur l’énergie et l’eau. Les règlementations combinées d’éco-conception et d’étiquetage conduiront à une réduction de 1,5 TWh en 2020 et 2,7 TWh en 2025.

Concernant les lave-vaisselle, le règlement fixe des exigences d’écoconception en trois étapes, pendant 6 ans. Les économies annuelles attendues des mesures combinées d’éco-conception et d’étiquetage se chiffrent à 2,3 TWh d’électricité en 2020.

D’autres exigences que l’efficacité énergétique sont réglementées. Pour les lavelinges, des obligations pèsent sur les notices d’informations, la consommation en modes veilles et arrêt, l’obligation d’un cycle à 20 et les seuils de performance sont fixés sur : outre l’efficacité énergétique, l’efficacité de lavage et la consommation d’eau. On relève des obligations similaires concernant les lave-vaisselles.

Aux mesures de performance énergétique s’ajoute l’étiquetage énergétique, qui fait également l’objet de réglementations qui devraient être adoptées rapidement puisque la directive-cadre « étiquetage » sur laquelle ces mesures s’appuient vient d’être adoptée par le Parlement européen. Cette directive introduit un nouveau format d’étiquette avec toujours 7 classes de performance, allant jusqu’à A+++ pour les meilleurs produits.

Source : Ademe

Rendez-vous sur Hellocoton !

15 juin 2010