24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

De nouveaux antibiotiques grâce aux cafards ?

Des chercheurs britanniques ont découvert des substances aux propriétés antibiotiques chez les cafards. A terme, cette découverte pourrait permettre d’élaborer des traitements pour des  infections souvent résistantes aux antibiotiques classiques.

Les scientifiques ont ainsi identifié dans les tissus nerveux de cafards et de sauterelles jusqu’à neuf molécules différentes. Ils précisent que ces tissus sont capables de tuer plus de 90% de staphylocoques dorés résistants à la méticilline (SARM) et d’Eschirichia coli (E. coli), sans pour autant endommager les cellules humaines. Rien de surprenant à cela, selon eux. En effet, « les insectes vivent souvent dans de très mauvaises conditions sanitaires et d’hygiène, dans des environnements où ils sont exposés à un grand nombre de bactéries différentes. Il est donc logique qu’ils aient développé des moyens de se protéger contre les micro-organismes », estiment les chercheurs.

Source : TV5.org

Rendez-vous sur Hellocoton !

7 septembre 2010