24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

De lʼoptique à lʼaudio : Alain Afflelou ouvre des magasins d’appareils auditifs

Après l’optique,  Alain Afflelou se lance un nouveau défit : dédramatiser la perte de l’audition. Les 2 premiers centres Alain Afflelou Acousticien viennent d’ouvrir à Paris et à Lens. Pour lui « c’est aussi simple de bien entendre que de voir bien ». Tout comme on va chez l’ophtalmologiste dès que des difficultés à voir de près se font sentir, Alain Afflelou souhaite encourager les personnes concernées à consulter un otorhino laryngologiste dès qu’une gêne dans des discussions de groupe et qu’un sentiment d’isolement s’installent.

Après quarante ans, lorsque la vue se fait moins performante et que les bras ne sont plus assez longs pour lire le journal, il est naturel de se rendre chez un ophtalmologiste pour faire un bilan. Le terme «presbytie » est aujourd’hui entré dans le langage courant et la baisse de l’acuité visuelle est plus ou moins bien acceptée.

Alors qu’elle participe exactement du même phénomène (le système auditif se fragilise naturellement au fil du temps), la « presbyacousie » est encore trop méconnue. Pourtant, avec près de 5 millions de personnes touchées en France, les troubles de l’audition sont un véritable enjeu de santé publique. D’autant que la déficience auditive n’est pas l’apanage des seniors. En effet, les jeunes sont aujourd’hui plus exposés à cause des baladeurs, des portables, de la fréquentation de lieux musicaux…

> En savoir plus : 2 centres « Alain Afflelou Acousticien » sont déjà ouvert à Paris (6 rue d’Anjou 8ème) et à Lens;  une cinquantaine de centres devrait voir le jour d’ici début 2012.
Morgane Boileau – Source : Alain Afflelou

Rendez-vous sur Hellocoton !

11 mai 2011