24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Danger à la CCN51 : 250 000 salariés menacés !

Les avantages conventionnels de 250 000 salariés sont menacés. C’est le cri d’alarme que lance la Fédération Française de la Santé, de la Médecine et de l’Action Sociale (usuellement dénommée CFE-CGC Santé-Social, qui rassemble les professionnels de la santé, de la médecine, du social et du médico-social autour de syndicats) si un nouvel accord n’est pas rapidement trouvé avec la FEHAP (Fédération des Établissements Hospitaliers et d’Aide à la Personne – privés non lucratifs). Rappel des faits.

La FEHAP a dénoncé sa convention collective (Convention CCN51) avec effet au 1er décembre 2012, visant ainsi à modifier l’ensemble du système de rémunération et la totalité des grilles de classification des 250 000 employés concernés. Ce qui modifierait par exemple leurs indemnités de licenciement et de départ à la retraite, la reprise de l’expérience professionnelle, ou encore le déroulement de carrière lié à l’ancienneté…pour un retour au Code du Travail ce qui revient à la suppression de la Convention en vigueur depuis plus de 60 ans!

Aujourd’hui, la CFE-CGC souhaite poursuivre les tentatives de négociations car après un an de réunions la situation n’a pas bougé et organisations salariales et employeurs se trouvent bloqués. L’objectif de la CFE-CGC est de maintenir l’actuelle  convention CCN51 au-delà de l’échéance du 1er décembre 2012.

Plus d’informations sur http://cfecgc-santesocial.fr/component/content/article/332

 Morgane Boileau

Article sponsorisé

Rendez-vous sur Hellocoton !

17 septembre 2012