24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Cure « Phénomène de Raynaud » aux Thermes de Royat (63, Auvergne)

Les Thermes de Royat proposent une cure thermale dédiée au phénomène de Raynaud et des « doigts blancs ». Spécialistes du traitement du traitement des maladies cardio-artérielles grâce aux propriétés vasodilatatrices de leur gaz thermal composé essentiellement de dioxyde de carbone – ou gaz carbonique – CO2 et de leur eau thermale fortement carbogazeuse, les Thermes de Royat  accueillent chaque année en Auvergne plusieurs centaines de curistes venus suivre une cure thermale spécifique au Phénomène de Raynaud.

Comprenant notamment un soin unique en France baptisé « Raynaud » créé par l’Institut de Recherches Cardio-Vasculaires de Royat, cette cure thermale spécifique au Phénomène de Raynaud est également proposée en version courte durée à travers la Semaine Santé 6 jours « Phénomène de Raynaud » pour les personnes ne disposant pas de 3 semaines à consacrer à leur santé.

Le phénomène de Raynaud : la maladie des doigts blancs

Touchant principalement les femmes à partir de l’adolescence, les premières crises se déclarant entre 15 et 25 ans, le phénomène de Raynaud primaire se caractérise par une vasoconstriction excessive au niveau des extrémités (principalement les doigts mais également les orteils, le nez…) en cas de brusque changement de température (sortie dehors en hiver, ouverture d’un congélateur…). Les mains deviennent blanches et insensibles puis la circulation sanguine reprend progressivement au bout de quelques minutes, générant une douleur dans toutes les parties touchées.

On distingue également le phénomène de Raynaud secondaire, lié à une maladie auto-immune telle que la sclérodermie ou bien à un facteur extérieur (utilisation d’appareils vibrants, consommation de médicaments vasoconstricteurs…) et dont les symptômes sont identiques.

Les bons réflexes :
• Mettre des gants et une écharpe sur le nez en hiver.
• Mettre des gants pour se saisir d’aliments dans le réfrigérateur et le congélateur, à la maison mais également dans les rayons des grandes surfaces.
• Arrêter de fumer (la cigarette étant un facteur aggravant des troubles de la circulation sanguine et en particulier du Phénomène de Raynaud).
• Eviter la manipulation d’outils générant des vibrations (facteur extérieur pouvant aggraver voire générer un syndrome de Raynaud).

Cure thermale Maladie Cardio-Artérielle pour le Phénomène de Raynaud

> 18 jours de soins, 4 soins quotidien

Grâce aux effets microcirculatoires de son gaz thermal, la cure thermale « Phénomène de Raynaud » (orientation MALADIES CARDIO-ARTERIELLES) des Thermes de Royat peut intervenir en traitement de première intention, ce qui explique que les Thermes de Royat accueillent des curistes relativement jeunes (étudiant(e)s, personnes actives…) pour cette pathologie.

Visant à diminuer le nombre et l’intensité des crises, la cure thermale « Phénomène de Raynaud » s’appuie sur des soins locaux tels que la douche locale de gaz, la douche de vapeur thermale ou encore le soin spécifique « Raynaud » constitué d’un bain local d’eau thermale (avant-bras et main) suivi d’un bain local de gaz thermal en vue de relancer la microcirculation sanguine au niveau local. D’autres soins généraux tels que le bain général de gaz ou encore le bain en eau thermale carbogazeuse peuvent venir compléter le dispositif. Comme pour toute cure thermale, les soins sont prescrits par le médecin thermal en début de cure parmi l’ensemble des soins MCA de la station.

Ces soins visent principalement à permettre au gaz sec ou au gaz contenu dans l’eau carbogazeuse de traverser la barrière cutanée pour favoriser l’ouverture des capillaires et ainsi la microcirculation locale.

« Le principal avantage du thermalisme est de constituer une thérapeutique dépourvue d’effets secondaires. C’est le cas de la cure thermale de Royat dédiée au phénomène de Raynaud », explique le Docteur Jacques BODY, Médecin thermal à Royat,
« le gaz thermal permet en effet une vasodilatation mais cette dernière est dépourvue d’effet hypotenseur, contrairement à certains médicaments. Les personnes souffrant à la fois d’un phénomène de Raynaud et d’hypotension trouvent ainsi une solution thérapeutique efficace ».

Cure thermale Maladie Cardio-Artérielle (Orientation thermale) pour le Phénomène de Raynaud
4 soins quotidiens pendant 3 semaines (18 jours de soins)
Tarif du forfait thermal MCA (en 2014) : 408.34€ à 510.51€ selon les soins prescrits.
Remboursement des soins à hauteur de 65% (ou 100%) dans le cadre d’une cure prise en charge de la Sécurité Sociale (cure de 3 semaines, obligatoirement prescrite par un médecin thermal). La part complémentaire peut être prise en charge par certaines Mutuelles.

La Semaine Santé « Phénomène Raynaud »

> 6 jours, 4 soins quotidiens

Pour toutes les personnes ne disposant pas de trois semaines pour effectuer une cure thermale, les Thermes de Royat ont mis en place une Semaine Santé 6 jours « Phénomène de Raynaud » comprenant 4 soins quotidiens issus de la cure thermale MCA dont le soin spécifique « Raynaud ».
Exemple de forfait de 4 soins : bain général carbogazeux, bain général de gaz, douche locale de gaz et soin spécifique « Raynaud »

Semaine Santé « Phénomène de Raynaud »
4 soins quotidiens pendant 6 jours
Tarif 2015 : 250€ en formule Confort et 300€ en formule Excellence
Forfait non pris en charge par la Sécurité Sociale

Informations pratiques :
Thermes de Royat (Royat, Auvergne) : Situés en lisière de l’agglomération clermontoise, les Thermes de Royat utilisent les bienfaits de leur eau thermale riche en gaz (CO2) pour traiter les douleurs rhumatologiques et les maladies cardio-artérielles. Première station thermale d’Auvergne, Royat a accueilli 9000 curistes en 2014.
Tél. : 04 73 29 51 51 – www.thermes-de-royat.com

Rendez-vous sur Hellocoton !

1 décembre 2014