Selon une étude américaine, les hommes qui gagnent moins d’argent que leur femme seraient plus enclins à les tromper… Pourquoi ? Et bien, ces messieurs trouveraient en l’adultère un moyen pour restaurer leur masculinité mise à mal par la situation.

« Gagner moins d’argent peut menacer l’identité masculine des hommes en remettant en cause la notion traditionnelle qui les définit comme ceux qui subviennent aux besoins de la famille », a expliqué Christin Munsch, doctorante en sociologie à l’Université Cornell aux Etats-Unis. Selon cette même étude, les femmes qui dépendent financièrement de leur mari ont au contraire moins tendance à les tromper. « La féminité pour la femme n’est pas définie par son statut de soutien de famille, ni par les conquêtes sexuelles », a ajouté la chercheuse.

Rendez-vous sur Hellocoton !

A Lire également

Contraception : « Faut-il que les hommes tombent e...  L’Institut National de Prévention et d’Education à la santé (Inpes) lance une campagne pour remobiliser les 18-30 ans autour de la contraception. L’o...
Messieurs, un coup de plumeau peut sauver votre co... Enfants, courses, vaisselle… Selon une étude britannique, plus les hommes s’impliquent dans les tâches domestiques, moins leur couple a de risques de ...
Contraception : une nouvelle campagne de l’Inpes  L’Institut National de Prévention et d’Education à la santé (Inpes) lance une campagne pour remobiliser les 18-30 ans autour de la contraception.  L...
Les stéréotypes hommes / femmes ont la vie dure Les résultats du Baromètre d’opinion de la DREES et de l’enquête auprès des ménages de l’INSEE, réalisés fin 2014, montrent que les stéréotypes sur la...
Bâtiment : le crédit d’impôt, comment ça mar... Attention, c’est compliqué! Depuis le 1er janvier 2009, les chaudières à basse température ne sont plus concernées par le crédit d'impôt. Le chauffage...
Contraception : « Faut-il que les hommes tombent e...  L’Institut National de Prévention et d’Education à la santé (Inpes) lance une campagne pour remobiliser les 18-30 ans autour de la contraception. L’o...