Une enquête réalisée auprès de 563 femmes en octobre 2009 par « Cegma Topo » (analyse d’opinions, attitudes, comportements des consommateurs), montre que 28% des femmes déclarent préférer les cosmétiques « bio », mais la confusion reste importante entre les produits strictement « bio » et les produits dits « naturels ».

Pour le « bio », c’est l’argument « sans produit chimique » qui reste l’argument principal de la motivation d’achat. Mais la distinction entre produits « naturels » et « bio » demeure très floue.

Les trois quarts des personnes interrogées pensent qu’un produit de beauté « bio » est composé à 95% d’ingrédients issus de l’agriculture biologique. Simple ? Pas si sûr… Pour le « bio », les principaux labels (Cosmebio, Ecocert…) garantissent qu’au moins 95 % des composants sont d’origine naturelle et qu’au moins 10 % sont issus de l’agriculture biologique. Alors, « bio » ou « naturels » ou… les deux à la fois ?

Pour compliquer encore le débat, 53% des utilisatrices de cosmétiques « bio » avouent bien identifier les labels. C’est encore peu mais la confusion règne entre label et marque commerciale. Côté labels, il y a donc beaucoup de travail à faire. Il est certains que la réglementation -pour l’heure très floue, notamment entre les directives européennes et les spécificités françaises-  ne simplifie pas le repérage des consommateurs. Les fabricants s’en sont bien rendus compte…

Pour plus d’informations:  www.ecocert.fr et http://www.cosmebio.org/

Rendez-vous sur Hellocoton !