Contrefaçon de médicaments : le trafic explose, l’Europe s’inquièteL’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) estime que 200 000 vies pourraient être sauvées chaque année si tous les médicaments utilisés étaient de bonne qualité et correctement prescrits.

L’industrie pharmaceutique recherche aujourd’hui des solutions technologiques visant à garantir la traçabilité des produits et travaille avec les pharmaciens d’officine pour sécuriser la distribution.

 De son côté, le Commissaire européen à l’Industrie Günter Verheugen a déclaré que la circulation de médicaments contrefaits dans l’Union européenne dépassait « les pires craintes de la Commission ». Günter Verheugen espère que les pays de  l’Union européenne s’entendront en 2010 sur des mesures de lutte contre ce fléau, et notamment sur la question de la traçabilité des produits.


En seulement deux mois, l’UE a saisi 34 millions de faux comprimés, lors de contrôles douaniers ciblés dans tous les pays membres. Quant aux médicaments contrefaits, il s’agit avant tout d’antibiotiques, de traitements anticancéreux, de médicaments anti-malaria et anticholestérol, d’antalgiques et de faux Viagra.

Lire également notre article : Médicaments sur internet : attention, danger !

Rendez-vous sur Hellocoton !