24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Contraception : Roselyne Bachelot va « mettre le paquet » sur l’information

Dans un entretien au Parisien, Roselyne Bachelot se déclare frappée par la situation des mineurs : « deux tiers des filles de 3e pensent encore qu’on ne peut pas tomber enceinte lors du premier rapport sexuel », souligne la ministre de la santé.

Pour Roselyne Bachelot, qui reçoit mardi matin un rapport-état des lieux sur la contraception et l’avortement en France, il y a un réel manque d’information et d’éducation à la sexualité des plus jeunes.

La ministre annonce que le gouvernement va reconduire la campagne d’information sur la contraception. « Les décrets d’application de la loi Hôpital, patients, santé, territoires permettant aux jeunes filles d’avoir un meilleur accès à la contraception vont être publiés très vite », précise-t-elle. Ainsi les services scolaires des universités et les sages-femmes vont avoir le droit de délivrer des contraceptifs oraux dans toutes les situations. Et surtout, les infirmières scolaires et les pharmaciens pourront, dans quelques semaines, renouveler une ordonnance de pilule sans que les jeunes femmes ne soient obligées d’aller chez le médecin. Et elles pourront se faire rembourser.

Alors que le nombre de grossesses chez les mineures s’élève à 30 000 par an, Roselyne Bachelot annonce qu’avec Luc Chatel, le ministre de l’éducation nationale, elle entend « mettre le paquet sur l’information en milieu scolaire ». « C’est là que les jeunes filles et les jeunes garçons doivent pouvoir trouver le maximum de conseils », insiste-t-elle.

Source : Le Parisien

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 février 2010