24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Contraception d’urgence: « cinq jours pour agir »

Oubli de pilule, accident de préservatif, absence de contraception… En 2010, chez les femmes âgées de 18 à 24 ans, la dernière grossesse n’était pas planifiée dans 48% des cas. Le recours insuffisant à la contraception d’urgence est l’une des raisons qui peut expliquer ces chiffres.

« Trop de femmes de tout âge méconnaissent en effet les délais des différentes méthodes existantes, les modes d’utilisation, les possibilités d’accès, etc », estime l’Institut national de prévention et d’éducation pour (Inpes). Face à cette situation, le Ministère des Affaires sociales et de la Santé et l’Inpes lancent la première campagne de communication sur la contraception d’urgence.

Trois spots radio, diffusés à partir du 22 juin, ont pour objectif d’informer les femmes – en particulier les 18-24 ans – qu’en cas de doute, elles ont jusqu’à cinq jours pour agir.

Le site sur la contraception : www.choisirsacontraception.fr

Source : Inpes

Rendez-vous sur Hellocoton !

20 juin 2012