L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) vient de publier un avis sur la consommation d’insectes, ou entomophagie qui fait l’inventaire des dangers potentiels véhiculés par les insectes et souligne les besoins de recherche sur cette question. L’Anses recommande notamment la prudence aux consommateurs présentant des prédispositions aux allergies.

Pratique très répandue dans certaines parties du monde (Afrique, Asie, Amérique latine), la consommation d’insectes peut faire partie de la culture alimentaire traditionnelle. L’Anses rappelle ainsi que la FAO estime que « les insectes complètent les régimes alimentaires d’environ deux milliards de personnes » dans le monde et s’est prononcée en faveur du développement de l’élevage d’insectes à grand échelle pour répondre aux inquiétudes croissantes sur la sécurité alimentaire et l’approvisionnement en protéines.

L’agence sanitaire note qu’en Europe, » cette pratique semble bénéficier d’un engouement croissant et plusieurs projets industriels et programmes de recherche accompagnent ce secteur naissant, malgré une réglementation en vigueur (actuellement en pleine évolution) qui soulève de nombreuses interrogations ».

Des risques sanitaires possibles
Comme tous les aliments, les insectes peuvent véhiculer certains dangers. Ces dangers sont principalement liés à des substances chimiques (venins, facteurs antinutritionnels, médicaments vétérinaires utilisés dans les élevages d’insectes, pesticides ou polluants organiques présents dans l’environnement ou l’alimentation des insectes, etc.), à des agents physiques (parties dures de l’insecte comme le dard, le rostre, etc.), à des allergènes communs à l’ensemble des arthropodes (acariens, crustacés, mollusques, etc.), à des parasites, des virus, des bactéries et leurs toxines ou encore des champignons ou encore aux conditions d’élevage et de production, pour lesquelles il conviendrait de définir un encadrement spécifique permettant de garantir la maîtrise des risques sanitaires.

« Par ailleurs, de manière générale, comme pour les autres aliments d’origine animale ou végétale, les insectes comestibles peuvent devenir, suite à une conservation non adaptée, impropres à la consommation humaine. », souligne l’agence

 A l’issue de ce travail, elle recommande notamment d’établir au niveau communautaire des listes des différentes espèces pouvant être consommées et de définir un encadrement spécifique des conditions d’élevage et de production des insectes et de leurs produits, permettant de garantir la maîtrise des risques sanitaires. Par ailleurs, les insectes et de nombreux arthropodes (acariens, crustacés, mollusques, etc.) possédant des allergènes communs, l’Anses recommande la prudence aux consommateurs présentant des prédispositions aux allergies.

 Source : Anses

Rendez-vous sur Hellocoton !

A Lire également

Manger des cacahuètes pendant la grossesse ne prov... Selon une étude américaine parue dans la revue JAMA Pediatrics, manger des cacahuètes pendant la grossesse n’entraînerait pas d’allergies alimentaires...
Allergies : alerte au rhume des foins pour le mois... Dans son dernier bulletin, le Réseau National de Surveillance Aérobiologique (R.N.S.A.) appelle les allergiques à bien suivre leur traitement. En effe...
Allergies aux pollens : de petits moments de répit... Selon le denier bulletin du Réseau National de Surveillance Aérobiologique (RNSA), la pluie apportera lors de ses apparitions un répit pour les allerg...
Carnet de santé : à conserver au… frigo ! Où avez-vous rangé les carnets de santé de la famille ? Ne cherchez plus, surtout dans l’urgence. Ils sont rangés dans… le frigo. Point Vie est un car...
Allergies : « la vigilance des allergiques aux po... "La floraison des graminées n'est pas encore terminée", prévient le RNSA dans son dernier bulletin. Si le pic de la saison s'achève dans le sud de la ...
Allergies: une appli pour suivre les alertes Polle... Alertes Pollens est une application qui permet aux patients allergiques aux pollens de suivre en temps réel les bulletins polliniques. Cette appli...
Grossesse : la piscine faoriserait les risque d’al... Selon une étude réalisée par des chercheurs britanniques et publiée dans la revue British Journal of Dermatology, les bébés, dont la maman est allée n...
Allergies : alerte à l’ambroisie en France !... Selon le dernier bulletin du Réseau National de Surveillance Aérobiologique (R.N.S.A.), les pollens d'ambroisie sont au rendez-vous depuis le 15 août ...
Allergies : les pollens d’ambroisie en forte... Dans son dernier bulletin allergo-pollinique, le Réseau National de Surveillance Aérobiologique indique que les quantités de pollens d'ambroisie ont f...
Asthme, rhinite, eczéma… : l’excès d&r... Rhinite (rhume des foins), eczéma, urticaire, asthme... Au cours des 30 dernières années, le nombre de patients traités pour des allergies a doublé da...
Allergies : des graminées sur tout le territoire Selon les dernières prévisions du RNSA (Réseau National de Surveillance Aérobiologique), les pollens seront cette semaine encore "tous présents, ensem...
Journée Française de l’Allergie le 22 mars 2... Asthme & Allergies donne rendez-vous aux Français le mardi 22 mars 2016 pour les informer et leur permettre d’échanger avec des spécialistes de l’...
Pollens: la pluie permet aux allergiques de respir... Selon le dernier bulletin prévisionnel du RNSA (Réseau national de surveillance aérobiologique), les conditions météorologiques défavorables permetten...
Allergies : attention aux pollens sur les cloches ... Attention aux pollens prévient le dernier bulletin allergo-pollinique du Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA) du 6 avril. Ce dernier ...
Comment expliquer à son enfant ses allergies de pr... Les alertes et pics aux pollens s'enchaînent au printemps alors que les enfants ne demandent qu'à s'amuser dehors. Malheureusement, asthme, éternuemen...
Allergies: les pollens de graminées de retour avec... Avec le temps ensoleillé de ce début de semaine, les pollens de graminées seront présents sur l'ensemble du territoire, prévient le Réseau National de...