24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Concours « Asthme, Tram, Gram » : quand les enfants s’expriment sur la maladie

Pour la 3ème édition du concours de créations, l’association Asthme & Allergies invite les enfants asthmatiques et leurs proches – parents, familles, amis – à s’exprimer, raconter leur vécu, partager leurs expériences, leurs conseils sur le site www.asthme-allergies.org.

L’asthme est la maladie chronique la plus fréquente chez l’enfant : en France, 10 % des enfants, soit environ deux élèves par classe, sont asthmatiques. Peu connues, souvent sous-estimées, les répercussions de l’asthme de l’enfant sur la vie quotidienne sont très importantes, tant pour le jeune patient que pour ses proches. L’association Asthme & Allergies, avec le soutien de Novartis Pharma, invite les jeunes patients asthmatiques, leurs parents, leurs amis, à partager leur vécu de la maladie en participant au concours « Asthme, Tram, Gram ». Toutes les formes d’expressions (écrit et image) sont les bienvenues. L’inscription et le dépôt des créations se font avant le 31 octobre 2010, sur le site : http://www.asthme-allergies.org/ ou par courrier  : Concours « Asthme, Tram, Gram » – Ruder Finn, 71 bis rue du Cardinal Lemoine, 75005 Paris.

L’asthme : la maladie chronique la plus fréquente chez l’enfant

L’asthme, première pathologie chronique de l’enfant reste souvent sousdiagnostiquée, peu prise en charge et insuffisamment contrôlée. En France, 10 % des enfants sont asthmatiques, 66 % des enfants ont encore un contrôle inacceptable de leur maladie (1) et les enfants de moins de 15 ans représentent plus de la moitié des patients (56 %) hospitalisés pour asthme (2). 

« En effet, l’asthme est associé à des symptômes variables. Les plus connus sont la crise, la gêne respiratoire associée à des sifflements. Certains symptômes, moins impressionnants,  sont souvent sous-estimés : les bronchites, les toux à l’effort, les toux nocturnes… et n’amènent pas les parents à consulter. Ces mêmes symptômes sont parfois sous-estimés par les patients eux-mêmes », précise le Dr Luc Réfabert, Secrétaire Général de l’association Asthme & Allergies, Médecin Pédiatre libéral, Praticien attaché Hôpital Necker Enfants Malades – Paris.

« L’asthme est une maladie dont le contrôle est actuellement insuffisant chez les enfants. Pourtant nous disposons des thérapies nécessaires. Les causes de ce non contrôle sont multifactorielles ; il y a parfois un déni de la maladie, une peur des médicaments », ajoute le Dr Luc Réfabert.

Concernant la répartition garçons/filles, chez les moins de 15 ans, l’asthme prédomine chez les garçons (près de 10 % d’asthmatiques chez les garçons de 5 – 10 ans, alors que les filles du même âge ne sont que 6 % à être concernées)3. Les répercussions de l’asthme sur la vie quotidienne de l’enfant et de son entourage sont importantes. « La gêne liée à la maladie dépend de l’intensité de la pathologie. Pour les enfants dont le degré de sévérité de la pathologie est bas et dont l’asthme est contrôlé, la gêne est très faible. Pour les asthmatiques les plus sévères, les impacts se font davantage ressentir : gêne à l’effort et activité physique amoindrie, aménagement de la vie quotidienne, etc.» précise le Dr Luc Réfabert.

« A cela s’ajoute les gênes nocturnes avec des toux pouvant être invalidantes, les enfants ont ainsi des coupures dans leur sommeil. Petit à petit, ils accumulent de la fatigue et cela engendre un manque de concentration, de l’absentéisme et parfois des difficultés scolaires » souligne le Dr Marc Sapène, Président de l’association Asthme & Allergies, Médecin Pneumologue libéral – Bordeaux. « Quant aux parents des asthmatiques sévères, il y a l’angoisse de la crise, le stress des sorties scolaires et extrascolaires (classes vertes – les animaux de la ferme, les balades à cheval, etc.) affirme le Dr Luc Réfabert.

1 De Blic et al. Niveau de contrôle de l’asthme chez l’enfant en médecine générale en France : résultats de l’étude ER’asthme. Archive de Pédiatrie, 2007, vol. 14, no9, pp. 1069-1075 [7 page(s) (article)] (24 ref.)
2 http://www.sante.gouv.fr/drees/santefemmes/fiches/fiche40.pdf

Source : http://www.asthme-allergies.org/

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

13 septembre 2010