24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Complémentaires santé : ce qui change en 2017

En matière de santé, la nouvelle année 2017 apporte son lot de changements mais également de mauvaises nouvelles avec une hausse attendue du tarif des complémentaires santé  qui devrait être comprise dans une fourchette 2% à 4% en moyenne pour les contrats individuels et de 3% à 5% en moyenne pour les contrats collectifs (entreprises).

Plusieurs raisons viennent expliquer cette  augmentation. Tout d’abord, les complémentaires santé  vont devoir répercuter sur leurs tarifs  l’impact du passage de 23 à 25 euros de la consultation des médecins généralistes. Mesure qui doit rentrer en vigueur le 1er mai prochain.

Pixabay – CC0 Public Domain Visuel

Pixabay – CC0 Public Domain Visuel

Autre facteur pris en compte par les complémentaires, la progression des renouvellements de lunettes. En effet, la mise en place au 1er janvier 2016 des mutuelles obligatoires dans les entreprises a eu pour effet de générer une surconsommation en optique. Certains assurés, qui s’avéraient moins bien remboursés par leur précédent contrat individuel, en ont profité pour renouveler lunettes et lentilles. Enfin dernière explication de cette hausse, les contrats négociés avec les entreprises se sont avérés moins rémunérateurs pour les sociétés d’assurance que les contrats individuels des particuliers.

Ainsi, quel que soit leur âge, qu’ils habitent en Bretagne ou dans le doubs, les Français devront être attentifs aux hausses de tarifs de leur complémentaire santé. D’autant plus, qu’un autre changement notable  impacte les particuliers dans ce domaine. Depuis le 1er janvier 2017, les complémentaires santé ne peuvent plus rembourser à leur adhérents les dépassement d’honoraires des médecins au-delà d’un plafond fixé à 100 % du tarif de la Sécurité sociale (« tarif Sécu »). Pour les pouvoirs publics, l’objectif est de limiter à terme l’augmentation des dépassements d’honoraires des praticiens du secteur 2. En 2017, la mesure a néanmoins pour conséquence d’augmenter le reste à charge pour les patients.

Rendez-vous sur Hellocoton !

15 janvier 2017